Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Automobile

Carburants : la bonne nouvelle qui vient de tomber

Publié par Gabrielle Nourry le 13 Sep 2023 à 7:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le prix de l’essence ne cesse d’augmenter au grand dam des automobilistes français. Alors qu’il approche, voire dépasse par endroit, les deux euros le litre, une bonne nouvelle vient de tomber de la part du groupe TotalEnergies.

À lire aussi : Automobile : Ce petit bouton vous permet de faire des économies de carburant

La suite après cette publicité

Le prix des carburants de nouveau en hausse

Depuis le début de l’année, les automobilistes français font face à une hausse des prix à la pompe. Alors que les prix semblaient avoir légèrement baissé, depuis la fin de l’été, ils sont repartis à la hausse. Une situation compliquée à vivre pour les Français dont le pouvoir d’achat ne cesse de diminuer.

Mauvaise nouvelle, les prix ne devraient pas baisser pour le moment. Dans les prochains mois, ils devraient au mieux stagner juste en dessous de la barre symbolique des deux euros le litre. Mais pourquoi les prix ne baissent-ils pas ? On vous explique !

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

La hausse des prix est liée au prix du baril ainsi qu’à la marge de raffinage. Il s’agit de deux points sur lesquels la France et le gouvernement n’ont pas la main. Les marges s’expliquent par le conflit en Ukraine qui s’éternise et qui ne laisse donc pas espérer une baisse dans les prochains mois.

nouvelle carburant

À lire aussi : Paris : les voitures, c’est fini !

La suite après cette publicité

TotalEnergies annonce une bonne nouvelle

Si les prix du carburant ne devraient pas baisser, ils ne vont pas non plus augmenter. En effet, ce mardi 12 septembre, le groupe TotalEnergies a annoncé qu’il prolongeait le plafonnement de l’essence et du gazole. Le gouvernement avait de son côté confirmé la fin des ristournes à la pompe après la fin de l’année 2023.

Le pétrolier français a finalement annoncé que les prix resteraient plafonnés à 1,99 € par litre « tant que les prix resteront élevés ». Quelques jours avant cette annonce, Bruno Le Maire avait demandé au géant de l’énergie de prolonger cette mesure afin de prendre « en considération les difficultés des automobilistes.

La suite après cette publicité

C’est donc tout naturellement que le ministre de l’Économie a salué cette décision prise par le groupe TotalEnergies. Les distributeurs se sont réunis ce mardi 12 septembre et d’autres entreprises devraient donc suivre l’initiative du pétrolier français.

À lire aussi : « On est loin d’une baisse des prix de 13% » : l’UFC Que Choisir remet en cause les mesures anti-inflation