Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Covid-19 : les bars de la capitale devront-ils fermer dès lundi?

Publié par Manon CAPELLE le 04 Oct 2020 à 17:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En raison de la crise sanitaire, les bars devraient bientôt fermer à Paris. De leur côté, les restaurateurs espèrent échapper à ce sort.

bars covid-19 fermeture restaurants

>>> À lire aussi : Mauvaise nouvelle pour tous les amateurs de chocolat !

Les bars de la capitale devront-ils fermer ce lundi?

Dans la capitale, la situation sanitaire ne se calme pas. Ainsi, ce dimanche, le gouvernement devrait annoncer la fermeture des bars à Paris, dès la semaine prochaine. De leur côté, les restaurateurs croisent les doigts pour échapper à ce sort.

Jeudi dernier, Olivier Véran, ministre de la Santé, accordait un « sursis » aux bars parisiens. Il indiquait vouloir attendre les remontés de chiffres avant de placer Paris et sa banlieue en « alerte maximale. »

Depuis, les indicateurs ne vont pas dans le bon sens. Le taux d’incidence dépasse toujours la barre des 250 pour 100 000 habitants à Paris. Aussi, le taux d’occupation des lits en réanimation s’élevait à 34,8% en Ile-de-France, au-dessus du seuil d’alerte maximale de 30%.

>>> À lire aussi : Un homme dépose son chien en refuge pour une raison stupéfiante !

Qu’en est-il des restaurants?

Alors, en raison de l’aggravation observée depuis plusieurs jours, Olivier Véran avait annonçait : « Nous n’aurions pas d’autre choix que de placer Paris et la petite couronne en alerte maximale et ce dès lundi. »

De plus, il faudra « réduire les interactions sociales », c’est-à-dire « plus de fêtes de famille, plus de soirées et la fermeture totale des bars. »

Du côté des restaurateurs, ils espèrent encore que cette mesure ne s’appliquera pas à leurs commerces. D’autant plus qu’ils avaient proposé un contrôle sanitaire encore plus renforcé comme la prise de température des clients à l’entrée ou encore le recueil de leurs coordonnées ainsi que la limitation des groupes à huit personnes. Le Haut Conseil de la Santé publique doit se prononcer d’ici lundi 5 octobre.

>>> À lire aussi : Un couple retrouvé mort à son domicile, la piste du féminicide envisagée !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER