Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sexualité

Quel est le meilleur endroit pour cacher ses sextoys ?

Publié par Justine Rousseau le 16 Sep 2021 à 13:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Mais où cacher ses sextoys ? Quel est le meilleur endroit ? Une étude révèle l’endroit où les Français préfèrent cacher leurs jouets et vous allez voir, ils peuvent se fourrer de partout.

Où cacher son ou ses sextoys ?

>>> À lire aussi : Découvrez le Tango X et le Touch X, les deux nouveaux sextoys qui vous feront vibrer de plaisir !

Sextoys : plus de personnes en utilisent

7% des Français (tous sexes confondus) déclaraient utiliser régulièrement des sextoys en 2001. Aujourd’hui, les mentalités ont évolué et c’est 50% des hommes contre 52% des femmes qui en utilisent régulièrement. À manier seul ou en couple, le sextoy est un objet de désir (46 % en ont déjà utilisé à deux et 34 % seul). Pourtant il reste, même aujourd’hui, un sujet tabou. En effet, selon une étude, 42 % des personnes qui en utilisent régulièrement en ont parlé à un(e) ami(e) proche, 14 % à un membre de sa famille contre 5% à leurs parents.

Il est vrai qu’un sextoy ne s’expose pas sur la cheminée du salon. Il faut donc trouver des cachettes pour le ranger. Alors où cacher ses sextoys ?  Une étude Ifop a interrogé 2 012 personnes déclarant posséder un ou plusieurs sextoys. Le but étant de savoir nous les rangeons le plus.

Chambre, cuisine, salle de bain : Tous les endroits sont possibles

Généralement, un sextoy ne se cache pas très loin du lit. En effet, l’étude révèle que 31% des personnes interrogées planquent leur(s) jouet(s) dans le tiroir de la table de chevet, facilement atteignable. Un peu plus original, 25% des 2 012 personnes déclarent le(s) cacher dans… leur dressing.

Les chiffres baissent rapidement : 6% des 2 012 personnes disent le(s) cacher dans la salle de bain. Encore plus original, l’étude révèle ensuite que 5% des interrogés cachent leur(s) jouet(s) sexuel… sous leur oreiller. Peut-être un moyen plus rapide pour l’atteindre. Pour finir, seulement 1% interrogées cachent leur(s) joujou(s)… dans la cuisine. À côté des casseroles, l’endroit choisi n’est effectivement pas très discret.

Malheureusement, la meilleure cachette n’a pas encore été trouvée selon l’étude puisque 25% des interrogés témoignent être déjà tombés nez à nez, par hasard, sur le(s) sextoys(s) d’un de leurs proches (ami(e), frère, sœur, parents).

>>> À lire aussi : Womanizer propose le premier sextoy écologique pour vous offrir des orgasmes durables

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0