Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Attestation de sortie : mais quelle case cocher pour aller vendre ou acheter de la drogue ? Ce préfet a amusé la toile !

Publié par Claire JONNIER le 18 Nov 2020 à 12:39
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Mais que s’est-il passé ? Ce jour-là, le préfet des Bouches-du-Rhône fait une déclaration concernant les contrôles pour l’attestation de sortie. Et malheureusement pour lui, il fait une énorme bourde lorsqu’il déclare avec indignation que ni les dealers, ni les clients n’avaient le fameux papier sur eux… Et voici sa déclaration en vidéo :

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Attestation de déplacement: cette astuce pour ne pas l’imprimer à chaque fois

Attestation de sortie : des contrôles renforcés !

La suite après cette publicité

Depuis la semaine dernière, les contrôles se sont renforcés autour de l’attestation de sortie. C’est ainsi que dans la plupart des départements, les gendarmes ou les policiers se déploient pour vérifier l’usage de l’attestation de déplacement. Et c’est justement dans ce cadre que le préfet de police des Bouches-du-Rhône est interrogé.

Au micro, Emmanuel Barbe commence par saluer ce dispositif de contrôle et enchaîne avec satisfaction : « Globalement, tous ceux de bonne foi ont bien compris les règles et les appliquent facilement. » Mais c’était sans compter sur le reste de son discours qui va carrément virer de bord lorsqu’il s’indigne de voir des dealers ou des acheteurs enfreindre la règle…

 

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Coquines ou animalières, la police dévoile les excuses les plus bidons pour sortir ! (VIDÉO)

L’énorme bourde du préfet !

« J’étais hier sur des contrôles dans des endroits où on vend de la drogue, personne parmi les acheteurs et à plus forte raison parmi les vendeurs n’avait d’attestation. » Alors évidemment, sur les réseaux sociaux, ça donne WTF ! ! !

La suite après cette publicité

En effet, les moqueries vont bon train concernant l’obligation par les dealers de remplir une attestation de sortie. » En 2020, il est donc pire de sortir sans son attestation que de vendre de la drogue » commencera le sénateur communiste des Bouches-du-Rhône. Et il enchaîne : « Procédure pénale pour des stups : long et coûteux pour le budget de l’État pour une issue relative en termes d’efficacité. Chasse aux attestations : 135 balles cash d’un coup. La start-up nation a toujours le sens des affaires. » En tous les cas, cela va certainement donner des idées à certains…

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.