Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Avoir un chat aurait des conséquences folles sur votre vie sexuelle

Publié par Manon CAPELLE le 21 Fév 2020 à 19:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une récente étude a démontré que les personnes qui possèdent un chat auraient tendance à avoir une vie sexuelle plus osée au lit. En effet, des pratiques bien plus osées que la moyenne. 

Publicité
chat pratiques sexuelles

>>> À lire aussi : Cette lycéenne cyberharcelée a été agressée dans la rue, et raconte l’enfer qu’elle vit

La présence d’un chat chez vous influence vos pratiques sexuelles

La vie d’un chat reste un mystère, même pour les heureux propriétaires de ces félins. Et la présence de ces animaux chez vous influencerait de nombreux facteurs de vos vies, dont vos pratiques sexuelles.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Une étude a été publiée dans le Journal of Evolutionnary Psychology. Selon elle, les chats auraient ce pouvoir de déclencher et orienter nos penchants sexuels. En effet, nos compagnons à quatre pattes sont porteurs d’une bactérie nommée Toxoplasma Gondii.

Il s’agit d’un parasite qui transmet aux humains la toxoplasmose. C’est une maladie qui peut être très dangereuse chez la femme enceinte. Néanmoins, la plupart des personnes sont immunisées.

>>> À lire aussi : Invasion de punaises de lit : des milliers de foyers français sont en danger

Publicité

Cette bactérie déclenche une hormone sexuelle

Ce parasite déclencherait une hormone sexuelle. Cette hormone dévierait la sexualité des personnes possédant un chat vers des penchants sadomasochistes. 

« La toxoplasmose latente a eu des effets spécifiques sur la sexualité humaine », comme le décrit l’étude. « Les sujets infectés ont exprimé un penchant dit ‘inférieur’ pour la domination sexuelle, le tatouage, le piercing, la pornographie, le sexe en groupe ainsi que pour le sondage. »

Publicité

« Ils ont également exprimé une plus grande attirance pour la servitude, la violence, le fétichisme et le masochisme. » Cependant, vous n’avez pas à vous inquiéter. Cette bactérie n’est pas dangereuse pour l’homme, ni pour le chat. Alors maintenant, vous êtes prévenus !

>>> À lire aussi : Harcèlement scolaire : les images bouleversantes d’un garçon de 9 ans demandant un couteau à sa mère pour se suicider

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN