Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Face à la flambée des prix de l’énergie, le pire est à venir… Le bouclier tarifaire ne va pas s’appliquer à tout le monde…

Publié par La rédaction le 22 Sep 2022 à 9:44
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Face à la flambée des prix de l’énergie, nombreux sont ceux qui apparaissent comme les grands perdants. Entreprises, citoyens ou encore propriétaires : nous allons tous souffrir face aux coûts intenses qui s’annoncent cet Hiver. Et le secteur immobilier, lui, ne sera pas une exception. En effet, les copropriétés vont voir le prix des factures de gaz s’envoler, sans pour autant bénéficier d’aides en retour. Pourquoi ? Tout est question… de bouclier tarifaire !

Publicité

Les copropriétés vont souffrir le martyre

Pour beaucoup, ces notions peuvent être inconnues. Pourtant, elles sont très simples. Les copropriétés, ce sont ces immeubles détenues par plusieurs personnes qui en sont propriétaires. Le bouclier tarifaire, lui, symbolise l’ensemble des aides qui peuvent être accordées aux propriétaires immobiliers. Et malheureusement, ces deux notions ne peuvent être complémentaires. Du moins, c’est dans cette direction que le gouvernement souhaitait aller jusqu’alors.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

En effet, face à l’augmentation des prix, les copropriétés vont souffrir. Un exemple précis existe, celui d’Audrey Daudignon, présidente d’un syndic représentant plusieurs propriétaires d’un même immeuble. « Jusqu’à présent, la copropriété payait 25.000 euros par an pour l’eau chaude et le chauffage », explique-t-elle ainsi, pour tenter d’alerter sur la comparaison des chiffres que les propriétaires devront désormais payer. Dans les semaines à venir, la vingtaine de milliers d’euros à régler passera, en effet, à plus d’une centaine de milliers.

copropriétés gaz augmentation prix bouclier tarifaire
Publicité

Le bouclier tarifaire, une question à régler

Au-delà de l’augmentation intempestive des prix de l’énergie, cette représentante de propriétaires souhaite avant tout alerter sur un sujet bien précis : les copropriétés ne peuvent bénéficier du bouclier tarifaire et des aides financières qui en découlent. En effet, les immeubles détenus par ces groupements de propriétaires présentent plusieurs compteurs électriques. Or, pour bénéficier du bouclier tarifaire… seul un compteur individuel doit être présent.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

En pleine détresse, les copropriétés n’ont eu comme seule réponse celle de la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher : « On est en train de travailler sur un dispositif pour faire en sorte d’effacer cet impact ». Puisse tout le monde y trouver son compte, une fois l’Hiver arrivé !

Publicité
Source : BFM TV

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.