Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Coronavirus : La Poste au cœur d’un scandale sans précédent ! (vidéo)

Publié par Justine le 10 Avr 2020 à 12:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La Banque Postale de Rennes a eu beaucoup de mal à protéger ses salariés du Coronavirus. Une enquête dévoile les problèmes qu’ont rencontrés les employés face à leurs supérieurs concernant le port du masque chirurgical.

>>> À lire aussi : Ce bain de bouche pourrait devenir un geste barrière contre le Coronavirus

Se protéger face au Coronavirus

C’est grâce à une enquête de France Info (menée par la cellule investigation de Radio France) que les salariés de La Poste Postale de Rennes peuvent s’exprimer librement et dénoncer les mauvais choix des supérieurs. En effet, le 27 mars 2020, quelques employés arrivent au travail avec des masques artisanaux pour faire face au Coronavirus. C’est le cas de Béatrice Gefflot qui reçoit un avertissement formulé comme suit : « le port du masque inquiète [ses] collègues puisqu’il est destiné, au centre financier, uniquement aux collaborateurs qui présentent des symptômes (…) (fièvre, sensation de fièvre, toux, difficulté à respirer) à leur poste de travail ».

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Béatrice Gefflot riposte : « Au contraire, j’ai eu beaucoup de témoignages de personnes travaillant à mes côtés plutôt inquiets sur le fait qu’on ne leur demandait pas de porter un masque et qui trouvaient que les mesures de protection des salariés n’étaient pas suffisantes. Je ne comprends pas qu’on puisse dire que le port du masque inquiète alors que ce virus se propage à grande vitesse ! C’est comme si la direction voulait culpabiliser le personnel qui porte un masque ».

Autrement dit, l’entreprise autorise le port du masque uniquement aux salariés qui sont en contact physique avec les clients. Les employés de bureaux doivent s’abstenir pour ne pas créer une psychose.

>>> À lire aussi : Coronavirus : un nouveau symptôme oculaire découvert ?

La pénurie de masques pendant l’épidémie de Coronavirus

Mais à partir du 3 avril, un retournement de situation s’opère : les masques sont disponibles pour se protéger contre le Coronavirus, mais pas obligatoires. Dans un mail envoyé aux organisations syndicales par la DRH des opérations bancaires à La Poste : « Depuis ce week-end [samedi 4 et dimanche 5 avril] et l’évolution des préconisations du gouvernement sur le sujet, La Poste a décidé de faire évoluer ses consignes sur le port du masque au sein des établissements qui ne sont pas en contact direct avec les clients. Chaque collaborateur pourra, s’il le souhaite, porter un masque sur son lieu de travail. La dotation de masques va commencer au cours de la semaine dans les centres financiers ».

Béatrice Gefflot alerte les syndicats dans une lettre du 17 mars : « Au début du mois de mars, j’ai demandé qu’on prenne la température des agents de La Poste à l’entrée du centre financier par mesure de prévention. La direction a refusé. J’ai également demandé le nombre de masques disponibles sur le centre financier : je n’ai jamais eu de réponse. C’est l’opacité la plus totale ».

D’après l’enquête de France Info, La Poste disposerait d’un stock de 24,3 millions de masques qui n’ont pas été mis à disposition des employés dès le début de la crise sanitaire. À ce jour, le stock serait de 15 millions de masques, mais la DRH aurait annoncé : « Nous n’avons pas intérêt à ce que cela se sache car si nous sortons le chiffre, nous risquons de nous faire réquisitionner » dévoile Libération. Une polémique qui ne fait que commencer…

>>> À lire aussi : Découvrez où en est l’épidémie dans votre département !