Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Une religieuse s’en prend brutalement à deux femmes en train de s’embrasser

Publié par Elodie GD le 18 Jan 2024 à 8:35
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Tandis que deux jeunes femmes s’embrassent passionnément dans les rues de Naples, une religieuse tout de blanc vêtue débarque en furie et les interrompt. Seulement, elle ignore que les deux femmes sont en plein shooting photo et qu’elles sont filmées par les équipes.

À lire aussi : Colombie : des religieuses trafiquantes de drogue

Une religieuse bien remontée

La scène est surréaliste. Dans les rues de Naples, deux femmes se laissent aller à quelques gestes d’affection, quand elles sont brusquement interrompues.

Et, si la scène semble au départ idyllique, c’est notamment parce que le cadre, la lumière et même les tenues ont été soigneusement choisies par les équipes de Not Yet magazine. Il s’agit en fait de deux actrices, Serena Ferrari et Kyshan Wilson, qui sont à l’affiche de la série italienne Mare Fuori.

Seulement, la trouble-fête ignore tout cela. Ce qui lui importe, c’est le geste des deux jeunes femmes. Comment osent-elles commettre un tel péché en pleine rue, s’indigne la religieuse. Et si elle finit par comprendre qu’il s’agit en fait d’une mise en scène, la nonne ne reprend pas son calme pour autant.

Poursuivant son laïus, elle va jusqu’à reprocher aux jeunes femmes de se livrer à des « diableries » . Surprise par son intervention, les deux actrices ne peuvent que rire de son geste et de ses paroles. « Que faites-vous ? C’est le diable ! » , scande-t-elle.

Une nonne sépare brutalement deux femmes en train de s'embrasser

À lire aussi : Tranquille : une religieuse de 78 ans est allée voter… en hoverboard !

L’actrice impliquée se montre compréhensive

La scène a été filmée par la makeup artiste du shooting. Interrogée par les médias locaux, elle raconte que la nonne s’est d’abord approchée de l’équipe de tournage en leur posant des questions. « Elle nous a demandé si nous étions allés à la messe ce jour-là. Quand nous avons dit ‘non’, elle a commencé à reprocher aux jeunes la propagation du coronavirus. Ensuite, elle a vu les deux modèles prêtes à s’embrasser et c’est là qu’elle a couru vers elles pour les séparer » .

Dans les colonnes du NSS magazine, l’actrice Serena de Ferrari est revenue sur l’incident. « Je me souviens que nous étions en plein shooting pour un magazine quand une nonne enragée nous a interrompues » , raconte-t-elle. « Quand je me suis réveillée le lendemain, la vidéo était partout et tout le monde la repostait. On m’appelait pour des interviews et de très longs articles » .

Elle poursuit : « Je ne souhaite pas accorder plus d’attention à cet événement. Je ne veux pas souligner la bigoterie, très connue, de la réalité italienne et je veux certainement pas m’en prendre à une personne âgée » . Et si elle reconnait qu’une telle action semble lunaire de nos jours, l’actrice ne manque pas de souligner la différence entre notre époque et celle de nos grand-parents. Une jolie manière de conclure sans blesser qui que soit.

À lire aussi : Une femme pasteur se tourne vers OnlyFans et dit être encore plus proche de Dieu