Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Couvre-feu à 18h : les PV de stationnent pleuvent !

Publié par Claire JONNIER le 18 Fév 2021 à 21:22

C’est un piège dans lequel bon nombre d’automobilistes sont tombés. En voulant tout simplement respecter le couvre-feu, ils ont complètement oublié le paiement de stationnement. Résultat ? Les PV pleuvent alors que concrètement, il est interdit de sortir pour aller régler l’horodateur…

>> À lire aussi : Covid-19 : entre couvre-feu et confinement, quelle solution est la moins impactante pour le moral des Français ?

Couvre-feu : un brin d’incohérence ?

Dans les plus grandes villes de France, les automobilistes sont en colère. En effet, après l’annonce du gouvernement pour le couvre-feu à 18 heures, bon nombre d’entre eux ont pensé logiquement que le paiement de l’horodateur s’arrêtait à cette même heure. Erreur ! En tous les cas du côté du Toulouse, de Paris ou encore de Dijon.

D’ailleurs, en Île-de-France, la couleur avait été clairement annoncée sur le site. « Le stationnement visiteur et le stationnement résidentiel restent payants. Les fourrières sont ouvertes. » Un brin d’incohérence dans la mesure où les Français sont censés rester chez eux pour éviter la fameuse amende de 135 €. Or, la raison invoquée pour justifier le fonctionnement en continu des horodateurs c’est qu’a contrario, cela aurait coûté « 126 000 euros » pour les reprogrammer…

couvre-feu-stationnement-reste-payant-apres-18-heures

>> À lire aussi : Covid-19 : Des chasseurs exemptés de couvre-feu à 18 heures !

Un florilège d’injonctions contradictoires

Ce n’est pas la première fois que les Français font face à ce florilège d’injonctions contradictoires. En effet, depuis le début de la crise sanitaire, c’est même devenu quasiment logique. C’est ainsi qu’il est devenu normal de s’entasser par centaines dans les transports en commun alors que les cinémas et les restaurants restent fermés.

C’est ainsi que le masque n’était pas obligatoire, puis l’est devenu sous peine de 135 € d’amende et que maintenant, le masque en tissu est inutile. On en passe et des meilleurs, la dernière en date étant et bien évidemment le problème des PV pour le stationnement. Quoi qu’il en soit, certaines communes ont décidé de jouer le jeu du couvre-feu en autorisant les stationnements gratuits après 18 heures et jusqu’à 6 heures du matin. C’est notamment le cas du côté de Saint-Jean-de-Luz, de Reims ou encore, d’Amiens. Quant aux contrôles, ils sont suspendus du côté de Brest, de Strasbourg et de Nice.

Source : Capital

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.