Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >

Découvrez la raison absurde pour laquelle ces enfants noirs sont discriminés à l’école !

Publié par Emma le 26 Mai 2019 à 13:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En France, un enfant sur dix affirme être victime de harcèlement scolaire. Les moyens utilisés peuvent varier : coups, injures. Une nouvelle forme de harcèlement a vu le jour avec l’arrivée d’Internet et des réseaux sociaux  : le cyberharcèlement. Un réel traumatisme pour ceux qui en sont victimes. La parole commence à se libérer autour de ce sujet avec notamment la série phénomène « 13 reasons why » qui a ouvert les yeux du grand public. Les enfants noirs le subissent pour une raison totalement absurde.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Alerte ! Que se passerait-il si les abeilles disparaissaient ? 

En Angleterre un enfant noir sur six est victime de harcèlement lié à ses cheveux

La suite aprés cette video

Si l’Angleterre fait beaucoup parler d’elle en ce moment avec l’histoire du Brexit, c’est pour un tout nouveau problème qu’elle fait la une aujourd’hui. Les enfants noirs vivraient très mal leur passage à l’école à cause de leurs cheveux. L’université de Montfort à Leicester a diffusé une étude qui visait à savoir si les écoliers pouvaient être discriminés en fonction de leurs cheveux. Sarah Younie, professeure en innovation s’exprime « C’est un enjeu important qui doit être souligné. Personne ne devrait faire l’objet de discriminations en raison de son apparence naturelle et nous voulions montrer que cela se produisait dans les écoles britanniques, car nous avions entendu des anecdotes à ce propos. »

La suite après cette publicité

Pour réaliser cette étude, ils ont interrogé mille personnes, parents et élèves confondus. Le résultat est frappant : un enfant sur six estime vivre une mauvaise expérience à l’école en raison de ses cheveux. En effet, 46% des élèves ont affirmé avoir un problème à cause de leurs cheveux contre seulement 27% des adultes.

>> À lire aussi : Les pitbulls sont-ils vraiment dangereux ? Tout ce que vous devez savoir sur ces chiens 

Une loi pour protéger les discriminations capillaires envers les enfants noirs

La suite après cette publicité

Selon l’étude réalisée par l’université de Montfort à Leicester, un enfant sur six affirme avoir été harcelé scolairement à cause de ses cheveux. Un chiffre qui semble impensable et pourtant… 95% des personnes interrogées aimeraient que les lois changent et qu’elles protègent mieux les enfants victimes de discriminations capillaires.

Une loi a déjà été adoptée sur ce propos par la municipalité de New York en début d’année. Elle permet aux victimes d’attaquer leurs harceleurs en justice pour la première fois aux États-Unis. Michelle De Leon, fondatrice de la Journée mondiale de l’afro s’est exprimée sur cette problématique dramatique : « les résultats montrent que les enfants noirs et métissent subissent des pressions constantes pour s’intégrer à l’école et dans une société qui ne comprend ou ne valorise pas leur type de cheveux afro. C’est un fardeau générationnel. » 

À quand une loi similaire en Europe ?

La suite après cette publicité

https://www.instagram.com/p/BxxbKt2lmDA/

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.