Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Supermarchés : ce phénomène inquiétant qui n’est pas prêt de s’arrêter !

Publié par Justine le 05 Mai 2020 à 14:02

Le confinement a des conséquences sur le prix de nos courses. Le prix des fruits et légumes, mais également celui des produits de première nécessité a explosé ! Découvrez les explications quant à ces hausses de prix.

fruits et légumes, leur prix augmente

>>> À lire aussi : Supermarchés : attention à ces fausses bonnes affaires moins avantageuses que vous ne le croyez

Des courses de plus en plus chères

Entre le 2 mars et le 11 avril, le prix des fruits et légumes a augmenté de 9% et 12% pour les produits bio ! UFC-Que-Choisir a mené l’enquête sur 4600 drives de 10 enseignes, pour comprendre pourquoi les produits de première nécessité sont de plus en plus onéreux.

Tout d’abord, le confinement donne lieu à la fermeture des frontières rendant difficile l’importation de produits. L’Espagne, principal fournisseur de France, nous livre 50% de sa production. Avec la crise sanitaire actuelle, le pays doit obligatoirement se tourner vers la production française. Notamment pour soutenir les producteurs, mais surtout pour répondre à la demande qui ne cesse d’augmenter. Toutefois, les coûts de production français sont plus élevés puisque les produits sont de meilleures qualités.

>>> À lire aussi : Elle commande 1 kilo de patates et on lui livre… 1 patate monstrueuse d’1 kilo

Pourquoi le prix des courses augmente ?

En effet, les Français passent plus de temps en cuisine. Enfermés chez eux, ils s’essayent à la pâtisserie et aux repas sains. Ainsi, les cuisiniers confinés utilisent de plus en plus de produits frais pour leurs recettes. Cette demande de plus en plus forte donne du mal aux producteurs qui essayent de suivre le rythme.

Or, la production des fruits et légumes demande du temps et une météo précise. Les produits les plus touchés par la hausse des prix, sont « les produits à faible conservation, comme les tomates et les fraises », dévoile Daniel Sauvaitre, secrétaire général adjoint de l’interprofession des fruits et légumes, Interfel à UFC-Que-Choisir.

Par ailleurs, les frais de transport et les coûts de main-d’oeuvre ont également connu une hausse importante. Sans compter qu’en ces temps de crise sanitaire, les Français préfèrent acheter des fruits et légumes emballés, ce qui augmente le prix du produit.

>>> À lire aussi : Supermarchés : le port du masque obligatoire le 11 mai pour faire ses courses ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.