Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« Sur le Coran je vais t’égorger » : des catholiques violemment pris à partie lors d’une procession aux flambeaux

Publié par La rédaction le 12 Déc 2021 à 14:10

C’est un acte des plus médiocres qui s’est malheureusement déroulé à Nanterre le soir du 8 décembre. En effet, des catholiques étaient en train de réaliser leur annuelle procession aux flambeaux lorsqu’un groupe de personnes est venu tenter d’y mettre fin. De violentes insultes et des menaces ont été proférées à leur encontre. Une plainte a d’ores et déjà été déposée.

>>> A lire aussi : TPMP : Namadia (Koh-Lanta) balance les affreuses insultes racistes qu’il a reçues, Cyril Hanouna hors de lui (vidéo)

Des catholiques pris à partie à Nanterre

« La liberté de culte doit pouvoir s’exercer en toute sérénité dans notre pays ». Tels sont les mots de Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, après les événements survenus à Nanterre. Mercredi 8 décembre, plusieurs dizaines de catholiques se lancent dans l’annuelle procession aux flambeaux en l’honneur de la Vierge Marie. Mais au bout de quelques minutes, l’ambiance devient délétère.

En effet, soudainement, plusieurs individus se mettent à prendre à partie les fidèles en pleine rue à Nanterre. Les insultes, et pire encore, les menaces pleuvent : « kouffars » (traduit par mécréants), « bandes de p*** » mais encore « Sur le Coran je vais t’égorger » sont entendues. Sur place, le calme parvient à revenir à l’arrivée des forces de l’ordre. Mais que faire : le mal a été fait pour ces catholiques qui ne souhaitaient que célébrer librement leur religion.

nanterre catholiques insultes menaces

>>> A lire aussi : « Va faire The Voice à Alger » : Amel Bent victime de propos racistes, elle réagit (vidéo)

Une enquête devrait être ouverte

Dans les jours qui ont suivi, une plainte a rapidement été déposée pour tenter de ne pas laisser l’affaire en rester là. Pour l’heure, la peur demeure toujours aussi importante du côté des catholiques de Nanterre, qui craignent d’être une nouvelle fois attaqués à l’avenir : « Le diocèse a pris contact avec les autorités publiques pour que la sécurité des fidèles soit dès maintenant pleinement assurée ». Certains ont visiblement que la France était un pays libre…

>>> A lire aussi : Bagarre générale au meeting d’Eric Zemmour suite à une intervention de SOS Racisme (vidéos)

Source : Le Figaro

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.