Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Un homme droguait sa femme pour que d’autres puissent la violer : un procès requis contre 49 suspects

Publié par Léa Lecuyer le 09 Mai 2023 à 13:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dominique P. a été accusé d’avoir drogué son épouse à l’aide de médicaments afin de la livrer à des hommes dans le but de la violer. Si l’affaire remonte à 2020, le parquet d’Avignon a réclamé un procès pour « viols aggravés » contre les 49 personnes soupçonnés par les enquêteurs.

À lire aussi : « Tu te laisses faire » : Corinne Masiero raconte son calvaire des violences sexuelles

Près de dix ans de violences sexuelles

C’est une affaire sordide qui fait de nouveau parler. En septembre 2020, trois femmes ont déposé plainte à l’encontre du septuagénaire. Toutes affirmaient que ce dernier avait filmé sous leurs jupes dans un supermarché du Vaucluse, situé à Carpentras. Pour autant, le suspect avait été relaxé après avoir justifié son geste par « un dérapage isolé ».

Cependant, une perquisition avait tout de même eu lieu à son domicileDes vidéos à caractère pornographique y avaient été découvertes puis saisies par les enquêteurs. Fait plus terrifiant, les images montraient la femme du retraité totalement inconsciente, en train de se faire abuser sexuellement pas des hommes. Dominique P. avait ensuite été arrêté puis incarcéré en novembre 2020.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Les faits se seraient déroulés durant une dizaine d’années. Depuis 2013, le principal suspect offrait sa femme à des inconnus en la droguant. Il procédait toujours de la manière suivante : plaçant des calmants dans la nourriture de son épouse, celui-ci recrutait des personnes pour la violer sur le site libertin coco.fr et les faisait venir dans la nuit au domicile conjugal à Mazan. Des actes qu’il filmait et auxquels il lui arrivait d’ailleurs de participer.

Au cours des investigations, les policiers ont compté pas moins de 83 personnes impliquées dans l’affaire. N’étant pas parvenus à toutes les identifier, ils ont toutefois reconnu 49 suspects. D’après Le Dauphiné, parmi ces hommes « ordinaires » se trouvent des profils variés. Âgés entre 20 et 70 ans, ils étaient pour beaucoup inconnus de la justice.

À lire aussi : Gérard Depardieu accusé de violences sexuelles : l’acteur se fait lourdement sanctionner

Un homme droguait sa femme pour que d'autres puissent la violer

L’homme mis en examen dans d’autres affaires de viol

Un procès a ainsi été requis par le parquet d’Avignon. S’il est possible qu’il se tienne l’année prochaine au courant du mois de mars, la plupart des accusés poursuivis pour des faits de « viols aggravés », risquent une peine de 20 ans de prison.

En revanche, d’après les informations de nos confrères du Parisien, le retraité serait impliqué dans d’autres dossiers. En 1991, il fut mis en examen pour viol suivi d’un meurtre puis pour tentative de viol en 1999.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

S’il doit comparaître devant le tribunal pour une affaire de viols sur la femme d’un individu connu sur Internet, ce dernier aurait fait des propositions similaires à des connaissances et envisageait de reproduire ceci avec leur mère ou épouse.

Le septuagénaire aurait également pris des photos de ses belles-filles sans leur consentement alors qu’elles étaient nues dans leur salle de bains. Le parquet a donc réclamé le renvoi du dossier pour atteinte à l’intimité.

À lire aussi : Un prisonnier soupçonné d’avoir violé sa petite-fille de 11 ans au parloir