Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Tu te laisses faire » : Corinne Masiero raconte son calvaire des violences sexuelles

Publié par Andrianaivo RAOELIJAONA le 05 Mai 2023 à 5:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ancienne SDF, Corinne Masiero a connu la rue. Lors d’une interview, la comédienne de 59 ans s’est confiée sur les agressions s*xuelles qu’elle a subies.

À lire aussi : Corinne Masiero : pourquoi l’actrice n’a jamais voulu avoir d’enfants ? Elle se confie sans tabou

La suite après cette publicité

Corinne Masiero reprend du service dans le film La Marginale. Un rôle sur mesure pour la quinquagénaire, ancienne SDF. Dans ce long-métrage de Franck Cimière, sorti au cinéma le 3 mai dernier, l’actrice joue le personnage de Michele, une femme sans-abri qui vit à l’aéroport d’Orly. Elle décide de partir à l’aventure à la recherche de son fils avec un handicapé mental, interprété par Vincent Chalambert.

En pleine promotion du film, la star de la série Capitaine Marleau, enchaîne les entretiens. Le 2 mai dernier, elle a accordé une interview à Konbini. L’occasion pour la compagne de Nicolas Grard de livrer un témoignage glaçant sur les violences s*xuelles dans la rue. Elle y a vécu les pires moments de sa vie.

La Marginale avec Corinne Masiero
La Marginale @ Instagram
La suite après cette publicité

Corinne Masiero évoque son passé douloureux de SDF

Survivre dans la rue n’est pas chose aisée d’autant plus si l’on est une femme. Ancienne SDF, Corinne Masiero a vécu un véritable enfer. « Quand tu es une gonzesse à la rue, c’est la double peine. Tu te fais violer beaucoup plus souvent que quand tu es un mec », avait-elle confié auprès de nos confrères de Brut. Elle a réitéré ses propos au micro des journalistes de Konbini. L’ancienne interprète de Solange dans la série Fais pas ci, fais pas ça vit a tenu à mettre en lumière la triste réalité vécue par la gent féminine.

La suite après cette vidéo

Au cours de cet entretien, celle qui donne la réplique à Capucine Sainson-Fabresse dans le film Mon chat et moi, la grande aventure de Rroû s’est montrée très cash. « Même avec la gueule que j’ai, un trou reste un trou », a-t-elle fait savoir. La comédienne s’est alors souvenue de cette tromperie dont elle a été victime. Un groupe d’individus a en effet décidé de l’accueillir chez eux. Leur réelle intention était pourtant tout autre.

La suite après cette publicité

« On te fait croire qu’on t’accueille pour te loger, puis on commence à te frotter le dos. Donc tu fais quoi ? Tu fermes ta gueule et tu te laisses faire »

Ce n’est d’ailleurs pas le seul fait de violence s*xuelle que Corinne Masiero a raconté. En effet, un sans-abri qu’elle considérait pourtant comme un ami avait aussi abusé d’elle.

La suite après cette publicité

« Moi j’ai même été violée par un pote une fois, il ne m’a pas cognée (…) Sur le coup t’es sidérée (…) Et à la fin, tu culpabilises. Tu te dis j’aurais dû dire non. On ne sait plus trop quoi dire »

À lire aussi : À Paris, des policiers ont été pris en train de gazer des affaires de sans abris… (vidéo)

La suite après cette publicité

La Marginale pour changer le point de vue

Aussi étonnant que cela puisse paraître, ce que Corinne Masiero a vécu dans la rue n’est pas un cas isolé. Bon nombre de personnes, surtout des femmes, ont subi des agressions s*xuelles. Elles n’ont pas le choix, car elles doivent trouver un endroit où dormir et se nourrir. Selon les propos de l’actrice, peu de gens sont présents pour défendre les sans-abris. Elle espère ainsi que ce film va permettre de briser les préjugés sur les SDF et de ce fait, de changer les mentalités.

À lire aussi : Elle cherche une pièce de monnaie dans son portefeuille et la tend à un SDF…quelques minutes plus tard, elle est totalement défigurée !