Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Emmanuel Macron : grosse boulette lors de son investiture…

Publié par FJ le 08 Mai 2022 à 20:47
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Emmanuel Macron a eu un week-end bien chargé. Le président de la République a eu son investiture ce samedi 7 avril 2022 puis la cérémonie du 8 mai le lendemain. Mais durant ladite cérémonie il y a eu une belle bourde qui aurait pu passer presque inaperçue. 

emmanuel macron boulette investiture

Emmanuel Macron prêt pour un nouveau quinquennat

C’est officiel. Depuis le 24 avril 2022, Emmanuel Macron a été réélu président de la République. Et pourtant, tout n’était pas gagné d’avance pour le président sortant. En effet, il a mis énormément de temps à officialiser sa candidature à cause notamment de la guerre en Ukraine. C’est finalement par le biais d’une missive adressée aux Français que l’époux ce Brigitte Macron a fait savoir qu’il se présentait pour un second mandat. 

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Mais seulement quelques jours après ladite annonce, Emmanuel Macron a été touché par une vive polémique, celle de McKinsey. Durant le premier tour, Emmanuel Macron n’avait remporté que 33% des sondages, très proche de Marine Le Pen. Certaines personnalités se sont mobilisées en masse et ont appelé à faire barrage à la candidate du Rassemblement National.

Une belle bourde lors de son investiture

Emmanuel Macron a donc été élu derechef pour cinq années supplémentaires. Le président de la République avait donc son investiture ce samedi 7 mai 2022 avant une prise de poste le 14 mai.

Mais durant cette journée tout ne s’est pas passé comme prévu pour le président de la République. Et pour cause, il y a eu une belle bourde lors de cette cérémonie qui a été commise par Laurent Fabius.

En effet, durant son discours, il a déclaré : « Monsieur le président de la République, le dimanche 24 avril 2022, au second tour de l’élection présidentielle, vous avez recueilli 18 678 639 voix, c’est-à-dire la majorité absolue des suffrages exprimés« . Or, cela n’était pas très exact puisque le chiffre exact était de 18 768 639 voix contre 13 288 686 pour Marine Le Pen.

0