Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Qu’est-ce que le « gaslighting », cette pratique de manipulation encore méconnue et pourtant très dangereuse ?

Publié par Elodie GD le 21 Sep 2020 à 20:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est en 1938 que la première représentation du Gaslighting apparaît dans un film. Intitulé Gas Light, il met en scène la manipulation psychologique d’un homme sur son épouse. Le but pour l’oppresseur est de la faire douter de sa propre santé mentale. Encore peu connus, les gaslighters peuvent être considérés comme étant plus dangereux que les pervers narcissiques, les conséquences pour la victime pouvant être dramatiques (internement, folie, etc.).

Qu'est-ce que le gaslighting

A lire aussi: Selena Gommez: des révélations inquiétantes sur sa santé mentale

Qu’est-ce que le gaslighting?

C’est donc en 1938 dans le film de George Cukor que le profil du Gaslighter est représenté pour la première fois. C’est d’ailleurs du film que la notion de gaslighting tire son nom. On y suit l’histoire de Paula, une célèbre chanteuse installée depuis 10 ans en Italie. C’est là qu’elle rencontre celui qui deviendra son mari: un pianiste du nom de Gregory. Si au départ leur histoire est digne d’un conte de fées, les choses s’enveniment à partir du moment où Gregory se montre distant. Il commence alors à accuser sa femme de perdre la tête, l’isolant de sa famille et de ses amis.

Sous l’emprise du musicien, Paula commence à croire celui qui envisage de la faire interner en hôpital psychiatrique. Or, il s’avère que la jeune femme n’est atteinte d’aucune pathologie mentale. C’est son mari qui, grâce à la persuasion, fait germer cette idée dans son esprit et finit par la lui faire accepter. C’est exactement ce genre de phénomène qui se produit dans le cas d’un couple où l’un des deux individus est victime de gaslighting.

Comment reconnaitre un gaslighter?

Reconnaître un gaslighter peut paraître simple. Mais les choses sont en réalité moins évidentes qu’il n’y paraît. Elles se font de manière si insidieuse que la victime aura tendance à avoir du mal à s’en rendre compte. Très souvent, il s’agit de personnes qui nient leurs propos et qui mentent régulièrement. A force de répéter ce schéma, ils finissent par effacer votre réalité et vous faire accepter la leur.

Ils s’attaquent ensuite à vos proches. Ils leur trouvent des défauts et vous éloignent ainsi d’eux pour que vous soyez plus attaché. Le discours du gaslighter peut varier d’un jour à l’autre, et pour cause, il ment en permanence. Ainsi un jour il vous dira que vous ne valez rien, et le lendemain il vous félicitera et vous portera aux nues.

Les signes qui ne trompent pas

Si vous avez l’impression que la personne en face de vous change constamment de version, il faut commencer à vous alerter. Par exemple, ce genre de personne aura tendance à nier une chose qu’elle vous a pourtant affirmée il y a quelques jours voire même quelques heures. Elle donnera alors une version totalement différente en rejetant la faute sur vous.

Selon la psychologue clinicienne Ramani-Durvasula, si on ressent la nécessité d’enregistrer une conversation pour prouver que l’on dit vrai, c’est que l’on est sûrement victime de gaslighting. Tout comme dans l’histoire de Paula et son mari Gregory, la personne manipulatrice s’amusera à vous déstabiliser en niant ses propos. Ainsi, vous aurez constamment l’impression d’avoir imaginé voire même inventé des choses, au point parfois de remettre votre santé mentale en cause.

Vous vous retrouverez seul, sans amis ou sans plus aucune connaissance à qui parler et cette personne ira parfois même jusqu’à monter des gens contre vous. C’est bien connu, la confusion affaiblit les gens, c’est pourquoi il use de cette technique. C’est comme cela qu’un gaslighter aura ses proies/victimes à l’usure.

Les deux types de gaslighters

Dans plusieurs cas, les gaslighter ne sont pas conscients de leur comportement. Cela peut paraître tiré par les cheveux mais c’est pourtant vrai. Ils agissent de cette manière sans savoir qu’il s’agit là de quelque chose de mal. Dans ce cas, il s’agira de gaslighters dits pathologiques car leur comportement résulte en réalité d’une pathologie mentale. Mais cela ne le rend pas moins inoffensif pour autant. Car même s’il agit de la sorte inconsciemment, il tirera au final des bénéfices dans le fait de vous avoir manipulé.

Dans d’autres cas, il s’agit simplement de personnes qui se plaisent à manipuler les autres. Il n’est pas compliqué d’avoir accès à des écrits sur la manipulation de nos jours.
Si à travers cette  description vous reconnaissez un membre de votre entourage, mieux vaut couper les liens avec cette personne afin d’éviter que les choses n’aillent trop loin.

A lire aussi: 7 maladies mentales illustrées comme si c’était un crayon de papier qui en souffrait… Brillant !

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0