Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

« Il m’a juste dit, ne crie pas ! » : Isabelle, rescapée d’une tentative de féminicide raconte l’enfer que lui a fait vivre son ex-compagnon

Publié par Deborah le 28 Juin 2021 à 9:55
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Sortie indemne d’une tentative de féminicide, Isabelle, raconte comment elle a frôlé la mort. Cette mère de famille témoigne pour prévenir des violences faites aux femmes.

Publicité
isabelle femenicide

>>> A lire aussi : Une mère de famille tuée par balle par son ex-compagnon en pleine rue

Menaces, pressions, traques…son ex-compagnon lui fait vivre un enfer

Comme près de 220 000 femmes qui subissent, chaque année en France, des violences conjugales, Isabelle a vécu un calvaire.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Courageuse, cette mère de famille s’est séparée de son ex-conjoint en janvier dernier. Ce jour-là, à Clermont-Ferrand, elle décide d’abandonner son domicile, de peur de le voir la retenir, à n’importe quel prix. Puis, dans les mois qui suivent, il lui fait vivre l’enfer. Il la poursuit, la harcèle et la menace, sans jamais s’arrêter.

Isabelle vit dans la peur permanente. Une matinée alors qu’elle sort de son appartement, elle se retrouve nez à nez avec son ancien compagnon. Ce dernier l’attendait devant sa porte, muni d’une arme.

>>> A lire aussi : Battue, prostituée et violée par son compagnon pendant 25 ans, elle finit par l’abattre et risque aujourd’hui la prison

Publicité

Tentative de féminicide : il lui tire dessus et lui interdit de crier

Son ex-copain lui tire alors dessus, et ce, à deux reprises. Elle explique : « Je me retrouve à quatre pattes vers les escaliers et il me tire une première fois dans les fesses. » Puis, il pointe son arme sur le bas du ventre de la femme. Terrifiée, elle hurle de toutes ses forces. Son ex-conjoint lui demande de se taire. « Il m’a juste dit « Ne crie pas »«  avoue Isabelle.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Isabelle est gravement touchée. Durant toute cette scène de violence, sa fille est enfermée dans leur logement. Lorsqu’elle arrive enfin à sortir, elle court vers elle, lui tient la main et lui dit :« Maman t’es forte, tu vas y arriver, tu ne t’endors pas,  je suis là, t’as interdiction de dormir », relate la mère de famille.

Publicité

Après ce drame, Isabelle a subi neuf opérations. Cette miraculée explique qu’en la touchant au bas du ventre : « Il a réussi quelque part, c’est à dire oui, il a dégradé mon corps, mes capacités et tout est remis en cause. » Cette atteinte à sa féminité a brisé sa vie. A présent, Isabelle doit s’accepter avec son physique meurtri.

>>> A lire aussi : Procès Bacot : « J’étais devenue son esclave » : Monique Polette raconte l’enfer vécu avec son frère

Source : RTL

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.