Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Linky : Une famille se retrouve sans électricité pour une raison étrange…

Publié par Manon CAPELLE le 21 Sep 2020 à 7:02

Durant quatre jours, une famille de quatre personnes qui vit à Plaine a vécu sans électricité. Ils ont été privés d’électricité après avoir refusé la pose d’un compteur Linky pour leur habitation.

compteur linky famille sans électricité

>>> À lire aussi : En pleine balade en forêt, ils voient une masse au pied d’un arbre et une corde… ils sont sous le choc

Après avoir refusé la pose d’un compteur Linky, une famille se trouve quatre jours sans électricité

Dans le Bas-Rhin, dans la commune de Plaine, une famille a été contrainte de vivre sans électricité durant quatre jours. La famille avait refusé la pose d’un compteur Linky pour leur logement.

Ainsi, le couple, accompagné de leurs deux enfants, s’est retrouvé sans électricité. Le 14 septembre dernier, un employé d’Enedis prend contact avec eux pour les avertir qu’un technicien va venir remplacer leur compteur électrique. 

La famille décline l’offre, car elle a choisi un autre prestataire d’électricité qu’Enedis. Toutefois, l’employé insiste. Finalement, un technicien se rend au domicile du couple.

>>> À lire aussi : Leclerc : l’enseigne annonce une grande nouvelle très généreuse

Une « erreur regrettable » évoquée par Enedis

La société Enedis affirme que l’installation du compteur Linky est qualifiée « en déshérence » depuis que la famille s’est installée dans leur résidence. De ce fait, elle exprime qu’il faut installer un nouveau compteur. Le couple refuse encore la manoeuvre. 

Selon le père de famille, Steve Bera, il indique que le technicien a coupé l’alimentation électrique au niveau du boîtier qui donne sur la voie publique. De même, il a filmé le professionnel et a ensuite posté la vidéo sur Youtube.

Après quatre jours sans électricité, la liaison a été rétablie le jeudi 17 septembre. De son côté, le père de famille a tenté de déposer plainte à la gendarmerie, en vain. Quant à Enedis, l’entreprise évoque une « erreur regrettable ». « Ce n’st pas du tout dans nos procédures habituelles et conforme à notre mission de service public. Nous présentons nos excuses à ce client », explique l’entreprise.

>>> À lire aussi : Retraites : Bercy fait un très gros cadeau à plus de 200 000 personnes !