Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Paris 2024, les premiers étudiants Crous doivent quitter leurs logements

Publié par Corentin le 30 Avr 2024 à 13:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Avec les préparatifs pour les JO 2024, une première partie des étudiants Crous ont commencé à partir de leurs logements, réquisitionnés pour les Jeux olympiques.

La suite après cette publicité
Image illustrations logement étudiant Crous

crous bretagne choucroute chou etudiants Quand le Crous sert de la choucroute sans chou aux étudiants… Quelle honte ! Quand le Crous sert de la choucroute sans chou aux étudiants… Quelle honte !

Les étudiants toujours dans le flou

La suite après cette publicité

Les déménagements ont été nombreux en ce début de mois pour les étudiants. Comme prévu, ils doivent quitter leurs appartements pour laisser la place à l’organisation des JO de Paris. Beaucoup se sont donc organisés au mieux pour pouvoir faire leurs cartons en fonction de leurs examens. Seulement ces déménagements temporaires ne plaisent pas à tout le monde.

La suite aprés cette video

« Me dire que dans deux mois, je dois encore tout enlever et recommencer un déménagement, ça ne me donne même pas envie de m’installer vraiment correctement« , confie à France info, Jeanne, une étudiante qui réside dans un logement Crous du 13ᵉ arrondissement.

Également, certains n’apprécient pas complètement la façon dont ces expulsions sont gérées :  » On sait que les résidents des douze résidences vont finir par être expulsés, mais on ne sait pas quand. Beaucoup veulent éviter de déménager au mois de mai, parce que c’est le mois des examens et des partiels «  d’après Jeyna, membre du collectif Rescrous au HuffPost.

La suite après cette publicité

Tous les étudiants pourront récupérer leurs logements, ou pas

La ministre de l’Enseignement supérieur, Sylvie Retailleau s’est engagée à ce que les étudiants ne se retrouvent pas à la rue pour les Jeux. « Les étudiants qui n’ont pas encore reçu une proposition de relogement la recevront dans les semaines à venir, et au plus tard mi-juin«  avait précisé le Crous dans un communiqué vendredi dernier.

Un questionnaire avait circulé quant à un relogement potentiel pour les bénéficiaires d’un logement Crous et avait récolté un peu moins de 1500 demandes de relogements pour 2300 réponses. Cependant, la moitié des répondants avait tout de même mentionné de ne pas être sûr de leur choix.

La suite après cette publicité

En cause de leurs recherches pour la suite de leurs études les empêchant de se prononcer précisément au moment de la récolte des avis. Bien sûr, un deuxième questionnaire a été envoyé aux étudiants déjà relogés pour savoir s’ils comptaient rester dans leur nouveau logement ou non. Leurs anciens appartements seront libérés à partir du 1ᵉʳ septembre dans tous les cas.

couple riche Ils gagnent plus d’un million de dollars par an grâce à leurs 22 logements Airb […] Ils gagnent plus d’un million de dollars par an grâce à leurs 22 logements Airbnb

La suite après cette publicité

Des hausses de loyer à prévoir

Des réparations ont été faites spécialement pour l’arrivée des bénévoles des JO. Ces mêmes réparations qui étaient déjà réclamées depuis plusieurs par beaucoup de bénéficiaires qui subissaient les conséquences d’entretiens parfois insuffisantes de leur habitation. « Je paie 400 euros par mois pour un 15 m², dans un bâtiment de la résidence qui n’a pas été rénové {…} Il y avait des cafards et des fourmis dans l’appartement quand je suis arrivée. J’en ai parlé au Crous, mais personne n’est venu » avait témoigné une étudiante en février.

Cependant, ces rénovations n’arrivent pas seules. En effet, le Crous a annoncé une augmentation du loyer à partir de la rentrée. Une annonce qui est encore mal reçue par les associations et les syndicats étudiants  » On a appris que le Crous allait gagner de l’argent grâce à ces réquisitions, affirme encore Jeyna. Et en parallèle, on nous a appris qu’on allait augmenter nos loyers. Donc, on se demande un peu où va aller cet argent. », toujours d’après Jeyna.

La suite après cette publicité

Les étudiants dénoncent leur précarité avec la trend #LaMinuteÉtudiante sur TikTok […] Les étudiants dénoncent leur précarité avec la trend #LaMinuteÉtudiante sur TikTok

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.