Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Le compteur Pinky débarque : Quelle est la différence avec le Linky ?

Publié par Celine Spectra le 25 Août 2023 à 14:40
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après des phases de tests concluantes, le compteur électrique Pinky, arborant une teinte rose distinctive, se prépare à être largement déployé en France. En quoi ce nouveau compteur ressemblant au Linky se distingue-t-il ? Quels sont les objectifs de Pinky dans le paysage de la transition énergétique ?

Publicité

>> À lire aussi : Linky : cette astuce que tout le monde devrait connaître pour éviter les frais

Pinky : L’arrivée d’une nouvelle génération

Le paysage des compteurs électriques évolue une nouvelle fois avec l’introduction progressive du compteur Pinky, revêtu d’une couleur rose en adéquation avec son nom.

Publicité

Contrairement au Linky qui enregistre les relevés individuels, Pinky se charge de manière automatique et en temps réel de la consommation énergétique d’un immeuble ou d’un quartier entier. Son installation chez les particuliers n’est donc pas requise.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Ce compteur novateur collecte des informations variées, telles que les tensions, les intensités, les températures ambiantes et la charge du transformateur du bâtiment ou du quartier. Cette masse de données permet à Enedis de mieux orchestrer le déploiement des bornes de recharge, de suivre les flux d’énergie dans le réseau et de déterminer si un quartier injecte ou puise de l’énergie à un moment précis.

Publicité

>> À lire aussi : Linky : voici la bonne nouvelle qui devrait définitivement vous convaincre !

Un apport non négligeable dans la transition énergétique

Le compteur Pinky se positionne en tant que catalyseur pour l’optimisation de la gestion énergétique, contribuant ainsi à la transition énergétique des collectivités. Selon le directeur Planification Etudes Projets Smart grids d’Enedis, cet outil sera utilisé pour améliorer l’efficacité énergétique en identifiant les causes des pics de consommation ou en détectant des anomalies.

Publicité

Pinky pourra ensuite déclencher des actions correctives, comme éteindre un équipement inutilement allumé. Le rôle de Pinky devient crucial à mesure que l’accent se porte davantage sur les énergies locales et que la production devient plus variable.

Après un test réussi lancé en 2018 dans certaines villes de renom, dont Paris, Nice, Lyon, Bordeaux et Montpellier, l’installation de 5 000 compteurs Pinky est prévue pour 2024, avant une potentielle expansion à l’échelle nationale.

>> À lire aussi : Compteur Linky : vous pouvez refuser son installation… Mais il y a des conditions !

Publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN