Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Prime de Noël : vers un passage de l’allocation… à 500 euros ?

Publié par Lucas Obin le 01 Nov 2022 à 17:57
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est un moment que beaucoup attendent et encore plus dans la situation à laquelle la France est actuellement confrontée. En effet, après les versements de la prime inflation décidée, notamment, par la Première ministre Élisabeth Borne, certains Français toucheront, aux alentours du 15 décembre, une nouvelle prime qui, déjà l’année passée, avait été versée. Celle-ci, c’est bel et bien la prime de Noël. Et en 2022, son montant pourrait atteindre des records !

>>> À lire aussi : Allocations familiales : qui peut bénéficier de la revalorisation ?

La prime de Noël pour financer les achats des fêtes

Avec l’augmentation des prix qui touche actuellement le pays mais également de nombreux autres États en Europe, les aides du gouvernement sont plus que jamais la bienvenue. Et pour cause… Outre les énergies, les prix des produits alimentaires du quotidien ne cessent de grimper et, avec l’arrivée des fêtes de Noël, l’inquiétude se fait de plus en plus grande. Mais fort heureusement, la prime de Noël va demeurer comme un gigantesque coup de pouce.

En 2021, déjà, la prime de Noël avait été versée aux bénéficiaires du RSA jusqu’à 6 personnes par ménages, mais également à ceux qui sont éligibles à l’ASS ou l’AER versés, de leur côté, par Pôle Emploi. Si jusqu’alors, son montant s’élevait au minimum à 152,45 euros et au maximum à 442,10 euros, les syndicats seraient actuellement en négociations avec le gouvernement pour faire passer l’allocation à la somme universelle… de 500 euros !

>>> À lire aussi : Elle n’imaginait pas que la CAF surveillait son compte Facebook… Elle doit désormais pour rembourser 25 000€

prime de noël 500 euros

Et si la prime de Noël passait… à 500 euros ?

500 euros dans la besace pour attaquer Noël ?

Ce serait en tout cas à l’étude. Évidemment, l’inflation actuelle force le gouvernement à agir en procédant, par exemple, à une revalorisation des allocations sociales qui peuvent être versées aux Français dans le besoin. Passer donc de 152,45 euros minimum à 500 euros serait forcément une excellente nouvelle pour ceux qui sont concernés par la prime de Noël. Pour l’heure, la somme précise n’est toujours pas connue… Le suspens est donc à son comble !

>>> À lire aussi : Les allocations sociales ne seront plus versées sur ces comptes bancaires à partir de 2024

Source : Money Vox
0