Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Prime Macron : la bonne nouvelle qui va faire du bien au porte-monnaie

Publié par Justine le 29 Avr 2021 à 11:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis 2019, la Prime Macron est une aide défiscalisée que les entreprises versent à leurs salariés. Cette année, le plafond de la prime passe de 1 000 euros à 2 000 euros, soit 3 fois le Smic, annonce Jean Castex. Une aide bienvenue en ces temps de crise. Êtes-vous concerné ?

La suite après cette publicité
Prime Macron passe à 2 000 euros

>>> À lire aussi : RSA, prime d’activité, allocations familiales : la mauvaise nouvelle annoncée

Le plafond de la Prime Macron passe à 2 000 euros

La suite après cette vidéo

Mercredi, Jean Castex a annoncé le nouveau plafond de la prime Macron 2021 aux partenaires sociaux. Cette année, le montant maximum que les entreprises pourront verser à leurs salariés grimpe jusqu’à 2 000 euros, soit 3 fois le Smic. Une somme qui n’est pas destinée à tous.

La suite après cette publicité

Seuls les travailleurs « de la deuxième ligne » durant la pandémie de Coronavirus, pourront bénéficier en priorité de cette prime à condition que « l’entreprise ou la branche s’engagent formellement à des actions de valorisation de ces travailleurs ». Il s’agit majoritairement des aides à domicile, vendeurs ou salariés du transport.

Les salariés dont l’entreprise est couverte par un accord d’intéressement en vigueur sont également concernés par ce nouveau plafond.

>>> À lire aussi : Les familles de « délinquants » bientôt privées d’aides sociales ?

La suite après cette publicité

La Prime Macron 2021 expliquée

La prime Macron pourra être versée jusqu’à début 2022 afin de donner un délai de négociation suffisant. La Ministre du Travail, Elisabeth Borne est satisfaite de cette décision : «  La reconduction de cette prime exceptionnelle de pouvoir d’achat, qui avait bénéficié à près de 5 millions de salariés en 2019 et à plus de 6 millions en 2020, est une nouvelle mesure importante pour renforcer le pouvoir d’achat des Français face à la crise ».

Enfin, le groupe de travail s’intéresse à la participation et à l’intéressement dans les entreprises de moins de 50 salariés. L’objectif est de développer l’épargne salariale à travers 2 hypothèses :

La suite après cette publicité
  • Faire passer de 11 à 50 salariés le seuil requis pour que l’employeur établisse l’intéressement de manière unilatérale ;
  • Conclure des accords sur la participation aux bénéfices pour aller au-delà du minimum légal.

>>> À lire aussi : Assurance-vie : ces techniques pour gagner plus d’argent

Source : Le Figaro

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.