Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Consommation de cannabis : l’amende forfaitaire généralisée dès aujourd’hui !

Publié par Lucie le 01 Sep 2020 à 15:01
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

À partir d’aujourd’hui, les consommateurs de cannabis ne passeront plus par la case tribunal. En effet, l‘amende forfaitaire pour détention de cannabis se généralise sur l’ensemble du territoire.

La suite après cette publicité

La généralisation de l’amende forfaitaire pour détention de cannabis

La suite aprés cette video

Au début de l’été, Jean Castex l’a annoncé : à partir du premier septembre, l’amende forfaitaire est généralisée pour consommation de drogue. Cette amende forfaitaire pour les délits de stupéfiants était en cours d’expérimentation dans certaines villes comme Reims (Marne), Rennes (Ile-et-Vilaine), Créteil et Boissy-Saint-Léger (Val-de-Marne). Mais à partir d’aujourd’hui, elle est généralisée sur tout le territoire français. Désormais, pour un joint fumé dans la rue, il pourra vous coûter 200 euros voire même jusqu’à 450 euros ou plus. Cette mesure qui concerne maintenant toute la France, permettra aux forces de l’ordre de « verbaliser, sous l’autorité de la justice, de la manière la plus simple un délit, d’appliquer une sanction sans délai ». 

Cette amende forfaitaire délictuelle de 200 euros a été créée par une loi de 2018. Celle-ci s’applique à toutes les drogues mais vise majoritairement les usagers de cannabis. Si l’amende est réglée sous quinze jours, elle sera minorée à 150 euros. Cependant, au-delà de 45 jours, l’amende sera majorée à 450 euros. Toutefois, cette amende doit respecter certaines conditions : être majeur, reconnaître les faits et être en possession de moins de 10 grammes de cocaïne ou 100 grammes de cannabis. Les consommateurs seront alors directement verbalisés et recevront un procès-verbal et une amende. Ce règlement expéditif vise notamment à désengorger les tribunaux.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Cartes rechargeables : attention à cette arnaque qui peut coûter 1000 euros !

« la sécurité c’est aussi et d’abord la proximité« 

Le Premier ministre, Jean Castex a affirmé que cette mesure devrait se montrer efficace « contre les points de revente qui gangrènent les quartiers« . Une affirmation qu’il a tenue à expliquer après avoir « déambulé » dans le quartier des Moulins à Nice. Un quartier qui est un haut lieu des trafics de drogue et un lieu de violences depuis plusieurs jours. Lors de son discours il a tenu à dire : « Le dernier mot, c’est la République qui doit l’avoir et personne d’autre ». 

La suite après cette publicité

De plus, parmi les autres mesures, Jean Castex veut engager « une expérimentation sur l’extension des compétences de la police municipale dans un cadre qui sera fixé par les ministres » Gérald Darmanin et Éric Dupond-Moretti, car « la sécurité c’est aussi et d’abord la proximité« , a-t-il ajouté. 

Source : LCI

À lire aussi : Masques, consommation de drogue, prix du gaz : tout ce qui va changer à partir du 1er septembre 2020 !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.