Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Cartes rechargeables : attention à cette arnaque qui peut coûter 1000 euros !

Publié par Justine le 01 Sep 2020 à 10:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une nouvelle arnaque fleurit à Toulouse. Les escrocs s’attaquent aux tickets PCS et dérobent jusqu’à 1 500€ aux victimes. Qu’est-ce qu’un ticket PCS ? En quoi consiste l’arnaque ? Toutes les réponses sont dans l’article.

Arnaque au ticket PCS

>>> À lire aussi : Un homme piratait les bornes de jeux de grattage de PMU et de la FDJ !

En quoi consiste l’arnaque des tickets PCS ?

Cette arnaque à la mode a été repérée par la Gendarmerie de la Haute-Garonne. L’arnaque aux tickets PCS vise les personnes âgées, plus vulnérables et faciles à avoir. En effet, certaines victimes se sont vues allégées de 1 500€ ! Mais qu’est-ce qu’un ticket PCS ? La gendarmerie répond sur les réseaux sociaux : « Les PCS sont des cartes prépayées, comme une carte de paiement, dont le plafond est limité par le montant que l’on crédite via les coupons de recharge…. C’est un moyen de paiement discret mais c’est aussi l’outil favori des escrocs qui créditent leur carte PCS avec l’argent de leurs victimes. »

Vendues dans les bureaux de tabac, ces cartes permettent d’envoyer de l’argent dans d’autres pays ou d’effectuer d’autres transactions. Un moyen très simple qui permet aux escrocs d’arnaquer facilement certaines personnes.

>>> À lire aussi : Très mauvaise nouvelle si vous utilisez le paiement sans contact !

Comment se déroule cette arnaque ?

En effet, la Gendarmerie dévoile le mode de fonctionnement de cette arnaque : « Depuis quelques mois sur la région et plus particulièrement en Haute-Garonne, un ou des escrocs contactent téléphoniquement les victimes, se faisant passer pour un personnel de l’État (gendarme, policier, trésor public,….) et au motif d’une interpellation ou d’une escroquerie les invitent à se rendre dans un bureau de tabac et faire l’acquisition de tickets PCS (intraçable) pour ensuite lui fournir le numéro du ticket. »

Une fois le numéro en main, l’escroc peut profiter de l’argent disponible sur la carte à sa guise. Pour convaincre la victime à se déplacer, les arnaqueurs n’hésitent pas à usurper l’identité de véritables gendarmes. Prenez garde : « aucun paiement ne peut se faire par PCS pour une administration de l’Etat ».

>>> À lire aussi : Arnaque : attention si vous recevez ces sachets de graines dans vos boîtes aux lettres, ne les plantez surtout pas !

close

Inscrivez vous à la Newsletter gratuite du TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.