Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Vaccination obligatoire ? Les étranges résultats d’un sondage sèment le doute

Publié par Manon CAPELLE le 17 Jan 2021 à 14:13
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un sondage Ifop pour la société Lemon en partenariat avec Le Parisien révèle que les Français sont favorables à la vaccination obligatoire dans certains domaines d’activité. De plus, les Français seraient pour un passeport vaccinal, pour voyager à l’étranger.

Français covid-19 passeport vaccinal sondage ifop

>>> À lire aussi : Deux clusters du variant britannique du coronavirus découverts en France… l’inquiétude grandit

Un sondage Ifop à propos du passeport vaccinal

Les Français étaient particulièrement réticents face à l’obligation de se faire vacciner. Toutefois, l’opinion des citoyens a bien évolué. Désormais, un « non » catégorique n’est plus au programme lorsque l’on aborde le sujet du passeport vaccinal.

Grâce à un sondage Ifop pour la société Lemon en partenariat avec Le Parisien, nous en apprenons un peu plus sur les Français. 62% d’entre eux seraient favorables pour que la vaccination soit obligatoire pour les personnes souhaitant voyager et prendre l’avion.

De plus, il serait 60% à vouloir que la vaccination soit également obligatoire pour ceux qui désirent rendre visite à des personnes vulnérables à l’hôpital ou en maison de retraite.

>>> À lire aussi : “Le pire est devant nous” : l’annonce très peu rassurante de Bruno Le Maire

54% des Français désirent se faire vacciner

Le sondage Ifop met en évidence qu’une personne sur deux serait favorable pour que la vaccination soit obligatoire pour les élèves ainsi que pour le personnel des collèges et lycées. De plus, il en va de même pour certains domaines d’activité. Cela serait pour les secteurs d’activité dans les espaces de loisirs collectifs comme les cinémas, les théâtres ou encore les salles de concert.

Désormais, les Français sont moins réticents de se faire vacciner. En effet, le sondage estime que 54% des Français souhaitent se faire vacciner. Cela correspond à quinze points de plus qu’en décembre dernier.

Jean-Philippe Dubrulle, directeur d’études au pôle opinion de l’Ifop, est formel. Il explique que ce changement est une possible « décrispation vaccinale amorcée après un premier temps d’expectative pendant lequel les premières injections ont montré leur innocuité et la mise en oeuvre de la campagne de vaccination fait craindre un manque de doses ».

>>> À lire aussi : Confinement trop léger ? Les conséquences pourraient être très lourdes selon cet infectiologue

Source : Enquête Ifop pour Lemon.fr