Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

« Le pire est devant nous » : l’annonce très peu rassurante de Bruno Le Maire

Publié par Jessy le 07 Jan 2021 à 20:23

Alors que Jean Castex voit l’année 2021 comme « l’année de l’espérance » , comme il l’a annoncé ce jeudi 7 janvier lors d’une conférence de presse, Bruno Le Maire n’est pas aussi rassurant en ce qui concerne l’économie de la France et les conséquences du Covid-19 sur les entreprises et les commerçants. Selon lui, « nous aurons plus de faillites en 2021 qu’en 2020 » a-t-il annoncé sur BFMTV.

Bruno Le Maire remplaçants Edouard Philippe

>> À lire aussi : Inévitable reconfinement : cette chose qui inquiète terriblement les médecins…

L’année 2021 sera pire que 2020 pour les entreprises et les commerçants

Invité sur le plateau de BFMTV, Bruno Le Maire n’a pas tenu un discours rassurant concernant l’accès à l’emploi et l’économie de la France en 2021. Même si le ministre de l’Economie souhaite soutenir au mieux les secteurs très touchés par la crise sanitaire, ce dernier est formel : « le plus difficile est devant nous, il va falloir faire preuve d’une force de caractère considérable » . Alors que les bars et restaurants ont connu une fermeture de 6 mois au total sur l’année 2020, l’année 2021 n’est pour le moment pas propice à une réouverture. Il en vient de même pour les salles de sport et les lieux culturels. Une crise qui a tendance à mettre les principaux intéressés à bout de souffle…

Bruno Le Maire taxe d'habitation

>> À lire aussi : Reconfinement : Un troisième confinement total, comme en mars, envisagé pour fin janvier ?

2021 sera pire que 2020

Concernant les domaines de la culture, du sport ou de l’hôtellerie-restauration, Bruno Le Maire a affirmé qu’ils ne seront pas mis de côté, et que des aides sont en réflexion pour les aider à remonter la pente. Mais le ministre de l’Economie martèle : « Nous aurons plus de faillites en 2021 qu’en 2020 […] nous avons une transition sur l’emploi qui va se solder par des destructions d’emplois pendant un certain temps et qui vont être difficiles à amortir, et puis nous avons des incertitudes politiques » .

Afin d’aider au mieux les secteurs les plus touchés, le gouvernement réfléchit actuellement à une augmentation des aides qui sont versées aux entreprises, comme le rapporte BFMTV. Depuis mars, le domaine de sport, de la culture et de l’hôtellerie-restauration ne sont pas satisfait des aides, qu’ils jugent trop basses comparées aux charges mensuelles.

>> À lire aussi : Covid-19 : Ce changement attendu qui ne sera finalement pas annoncé par Jean-Castex !