Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Reconfinement : Un troisième confinement total, comme en mars, envisagé pour fin janvier ?

Publié par Romane TARDY le 07 Jan 2021 à 12:15
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Axel Kahn, Président de la Ligue contre le cancer, est inquiet de l’arrivée des variants du Covid-19 et de leur contagiosité. Il pense que le pays devra mettre en place un reconfinement fin janvier avec des règles strictes, égales à celles de mars.

Axel Kahn

A lire aussi : Inévitable reconfinement : cette chose qui inquiète terriblement les médecins…

Un reconfinement strict à l’horizon !

Avec l’arrivée des variants britanniques et sud-africains du coronavirus ajoutée aux conséquences des fêtes, un troisième confinement pourrait se profiler pour les Français. Si pour le moment, le gouvernement laisse en place le couvre-feu, les choses pourraient changer dans les semaines à venir.

En effet, pour Axel Kahn, généticien et Président de la Ligue contre le cancer, invité sur Radio Classique, il faut craindre un nouveau reconfinement « à la fin du mois avec la fermeture des écoles » . Ce nouveau confinement serait à l’image de celui de mars, soit un « confinement extrêmement dur » . 

Les vaccins : la solution !

En effet, Axel Kahn est très inquiet au vu de « la violence et de la sauvagerie du rebond épidémique en Angleterre »  et le variant du Covid-19 « n’a pas besoin de visa pour arriver en France » . Pour le spécialiste, une seule solution : la vaccination. Après des débuts difficiles, le spécialiste se dit « relativement rassuré et satisfait de la modification des objectifs, des priorités et de la stratégie » .

Selon lui, en deux jours, le nombre de vaccinés a été multiplié par dix et il espère que la France va rattraper son retard. Il fait le voeu qu’avec le développement d’autres vaccins, on puisse vacciner  « 50% de la population française » . Cela s’ajoutera à « l’immunité collective actuelle qui est autour des 17% »  , afin d’endiguer de manière efficace la propagation du virus.

Source : Radio Classique

A lire aussi : Covid-19 : Les enfants plus touchés par le variant britannique ? Cette théorie qui inquiète

close

Inscrivez vous à la Newsletter gratuite du TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.