Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Une ex-star de la F1 souhaite la mort du président Lula en vidéo

Publié par Victor Adan Vergara le 04 Nov 2022 à 16:09
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Nelson Piquet, ex-champion de Formule 1, participait ce mercredi à une manifestation contre la victoire de Lula. Le brésilien a appelé à la mort du nouveau président. L’homme doit se présenter devant la police fédérale pour témoigner.

À lire aussi : Avec ses yeux, ce Brésilien bat un record insolite… C’est bluffant !

Lula élu, l’extrême droite brésilienne conteste

Dimanche dernier, Luiz Inacio Lula de Silva, a remporté le second tour de la présidentielle contre Jair Bolsonaro. Le président sortant d’extrême droite s’est incliné d’une faible marge (50.9% contre 49.1%). L’homme a reçu tout au long de sa campagne le soutien de nombreux sportifs, dont Neymar ou Rivaldo. C’est aussi le cas de Nelson Piquet, triple champion de F1.

Depuis l’élection de Lula, candidat d’extrême gauche, des milliers de soutiens de Bolsonaro ont bloqué les routes. Ils rejettent la victoire de Lula. Certains exigent une intervention de l’armée et manifestent devant les casernes. Lula occupera la présidence du Brésil pour la troisième fois à partir du 1er janvier 2023.

À lire aussi : « Oh la blague » : quand les équipes Ferrari oublient d’installer un pneu… sur une F1 en plein Grand Prix ! (vidéo)

Nelson Piquet souhaite la mort du président Lula

L’ex-champion de F1, Nelson Piquet, participait à une manifestation ce mercredi. L’homme conteste la victoire de Lula. Dans une vidéo, on peut voir la star dire « Virons ce fils de p*te de Lula ». L’homme surenchérit et crie : « Lula là-bas, dans le cimetière« .

nelson piquet bolsonaro
Nelson Piquet aux côtés de Jair Bosonaro en mai 2021

En début 2022, l’homme avait déjà créé la polémique. Ce dernier avait utilisé un terme raciste pour désigner le septuple champion de F1, Lewis Hamilton. Son beau-fils, Max Verstappen, en couple avec la fille de Nelson Piquet avait jugé la formulation comme « offensante ». Les propos lui ont valu des condamnations de la part du monde de la F1.

Des propos qui « stimulent le renversement du gouvernement élu »

Le parquet fédéral a estimé que les propos de Nelson Piquet à l’encontre du nouveau président « stimulent le renversement du gouvernement élu, ainsi que la pratique de la violence contre Lula da Silva« . Les procureurs avancent que les propos de Piquet « constituent une forme concrète d’incitation dirigée contre la population« .

manifestation extreme droite bolsonaro brésil
Blocage des routes par des manifestants pro-Bolsonaro

L’homme est multiple champion de F1, c’est une personne avec une « notoriété publique » selon les procureurs. Ils estiment que Nelson Piquet aurait dû savoir que « ses déclarations peuvent potentiellement toucher des milliers de personnes ». L’homme doit se présenter devant la police fédérale pour témoigner.

À lire aussi : « Retourne en Afrique » : gros dérapage raciste à l’Assemblée Nationale… que s’est-il vraiment passé ?

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0