Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Licenciés après leur partie de chasse choquante dans un safari, les gérants d’un Super U sont toujours en poste

Publié par Maxime le 07 Oct 2019 à 16:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’affaire avait fait grand bruit en juillet dernier. De nombreuses voix s’étaient alors élevées contre les gérants d’un magasin Super U à l’Arbresle, près de Lyon, après la diffusion de photos polémiques sur les réseaux sociaux.

La suite après cette publicité

Sur ces clichés pris dans un safari en Afrique, les époux Alboud posaient fièrement à côté des carcasses d’animaux sauvages (zèbre, alligator, lion, hippopotame…) qu’ils venaient de tuer. Face au tollé médiatique, le groupe Super U avait rapidement réagi dans un communiqué publié sur Twitter : « Totalement opposés à des activités privées de safari de chasse par des associés Super U, nous annonçons que ces derniers quittent « U Les Commerçants » avec effet immédiat. » Pourtant, quatre mois plus tard, les deux gérants mis en cause sont toujours à la tête de leur magasin.

La suite après cette publicité

>>>À lire aussi : Les dirigeants d’un Super U licenciés après la diffusion d’images choquantes lors d’un safari de chasse

Les gérants épinglés pour leur partie de safari-chasse sont toujours en poste dans leur Super U

La nouvelle a été annoncée samedi dans les colonnes du Progrès par l’avocat du couple, le très médiatique Alain Jakubowicz. « Super U a annoncé leur départ pour calmer le chaland… Mes clients n’ont absolument pas quitté la gérance du magasin. Ils travaillent toujours là-bas. Ils ne pouvaient pas être éjectés du jour au lendemain, alors qu’ils sont chez eux… »

La suite après cette publicité

Le couple, dont le départ avait été annoncé « avec effet immédiat » en juillet dernier, semble donc avoir pris le temps de préparer sa sortie, selon les dires de l’avocat : « Ils ont pour projet de transmettre le magasin à leurs enfants dans un futur proche, mais ce n’est pas encore effectif. » ajoute-t-il, toujours dans les colonnes du quotidien local.

https://twitter.com/hugoclement/status/1148602861263175682

>>>À lire aussi : Une partie de chasse tourne mal : les chasseurs abattent un cerf dans le jardin d’un particulier…

La suite après cette publicité

Des poursuites judiciaires engagées contre des internautes injurieux

S’ils ne souhaitent pas lâcher de sitôt la direction de leur magasin, les époux Alboud comptent plutôt réagir après les dizaines de commentaires injurieux reçus en plein coeur de la polémique. « J’ai déposé quatre plaintes. J’ai visé les auteurs des messages les plus violents. Ceux qui incitaient au meurtre ou menaçaient directement de mort les époux Alboud » explique Alain Jakubowicz, après avoir épluché pendant des heures les messages reçus par le couple.

Le groupe Super U n’a pas encore communiqué suite à ces nouvelles informations.

La suite après cette publicité

>>>À lire aussi : Vers une interdiction de la chasse aux trophées des animaux en voie de disparition ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.