Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Masques de protection : ce supermarché au coeur d’une vaste polémique pour des pratiques controversées

Publié par Justine le 06 Mai 2020 à 20:33

Depuis lundi 4 mai, les masques de protection sont disponibles dans les supermarchés. Or, plusieurs commerces, dont Match, établissent leurs propres règles et créent des polémiques.

Supermarchés Match créent la polémique

>>> À lire aussi : Découvrez où 9 millions de masques seront distribués après le confinement !

Vente de masques dans les supermarchés Match

Pour que le déconfinement fonctionne, il faut bien être équipé et respecter les règles d’hygiène. C’est pourquoi des masques de protection sont désormais en vente dans les pharmacies et supermarchés. Le but étant de protéger l’ensemble de la population. Toutefois, certains commerces décident de mettre en place des mesures supplémentaires quant à la distribution des protections.

C’est le cas de Match qui se réserve le droit de distribuer des masques uniquement aux clients qui possèdent la carte de fidélité du magasin. Les autres clients se verront interdire la vente de masques de protection. Toutefois, le code de la consommation indique clairement qu’ « il est interdit de refuser à un consommateur la vente d’un produit ou la prestation d’un service », rappelle Capital.

>>> À lire aussi : Supermarchés : où trouver des masques et à quel prix ?

Les supermarchés dans le viseur

Selon l’enseigne, l’objectif est de mieux répartir les ventes pour éviter une seconde pénurie et respecter les quotas imposés. Grâce aux données enregistrées sur la carte de fidélité, les magasins possèdent à un filtrage pour éviter qu’une seule personne ne dévalise le rayon. Cependant, Match compte assouplir ces mesures dans les jours à venir. Du côté des clients, ils voient plus une tentative de grossir le nombre de souscriptions aux cartes de fidélité.

Depuis le début de l’épidémie, les masques se font rares et les discours des dirigeants sont confus. Désormais conseillés voire obligatoires dans certains commerces, les masques sont en vente depuis le lundi 4 mai en grandes surfaces. En ce début de semaine, les supermarchés sont accusés d’avoir fait des stocks secrets de masques en pleine pénurie.

>>> À lire aussi : « 24 300 000 masques sont en stock quelque part », un document prouverait que la Poste cache des masques !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.