Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Le « terrorisme du sperme » : quand les hommes s’amusent à répandre leur semence sur les vêtements des femmes !

Publié par Jessy le 15 Oct 2021 à 8:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans le monde entier, les femmes sont victimes d’agressions physiques, morales ou sexuelles. Mais dans plusieurs pays, une agression sexuelle augmente : le fait de rependre sa semence sur les vêtements d’une femme. De nombreux cas sont recensés en Corée, au Japon et aux Etats-Unis.

Publicité

>>> À lire aussi : « Je n’arrive pas à m’en remettre, ma vie est finie » : dans TPMP, Yanis revient sur son agression « homophobe » (vidéo)

Terrorisme du sperme : pourquoi les hommes jouissent sur les femmes ?

Le terrorisme du sperme se répand dans plusieurs pays dans le monde. En Corée du Sud, de nombreux pas ont été recensés. Mais cette agression sexuelle ne s’arrête pas à ce pays. En France, quelques témoignages de femmes ont choqué la toile. La pratique consiste à rependre sa semence sur les affaires d’une femme comme des vêtements ou de la nourriture.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Un Sud-Coréen a d’ailleurs été arrêté pour avoir joui 6 fois dans le café d’une collègue, comme le rapport Sud Info. Cependant, le motif de l’amende, qui s’est élevé à 2 500 euros, était de l’ordre d’une « dégradation d’un bien d’autrui » , et non une agression sexuelle.

>>> À lire aussi : Male tears, manspreading ou manterrupting : que veulent dire ces termes féministes ?

Rependre son sperme sur les affaires d’autrui, c’est une agression sexuelle !

Publicité

Ne passons pas par quatre chemins : le « terrorisme du sperme » est purement une agression sexuelle. Dans le métro, de nombreux hommes se masturbent devant les femmes et jouissent sur leurs vêtements. Au-delà de l’exhibition, il y a une excitation à travers le regard outré des usagers. Mais cela reste une agression sexuelle qu’il est important de punir. Et même si cette forme d’agression semble être nouvelle pour les différentes autorités, de nombreuses femmes ont témoigné sur les réseaux sociaux. « Le manque d’informations à ce sujet laisse souvent les femmes perplexes quant à ce qu’il s’est passé, qui l’a fait et si elles doivent même se sentir victimes de ce crime » indique Jennifer Long, une ancienne procureure.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

La série Sex Education a décidé de parler du sujet. Un des personnages est en effet victime d’une agression sexuelle dans un transport en commun. Un homme vient se masturber contre elle avant de jeter la purée sur ses vêtements. La série traite notamment du choc que cela peut engendrer chez les femmes.

>>> À lire aussi : « Les racailles ont inventé le « lynchage récréatif » » : La vidéo d’une agression d’une rare violence indigne les politiques

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.