Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Vaccin AstraZeneca : Une infirmière décède après l’injection, l’hôpital prend une décision radicale

Publié par Lucie B le 09 Mar 2021 à 10:16
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dimanche 7 mars, en Autriche, un hôpital a décidé de faire cesser la vaccination à partir d’un lot de vaccins AstraZeneca. Cette mesure fait suite au décès d’une infirmière de 49 ans, quelques jours après avoir reçu une première dose vaccinale.

AstraZeneca

À lire aussi : Christophe Dechavanne vacciné contre le Covid-19 : il raconte les premiers effets secondaires

Un vaccin qui suscite de l’inquiétude

Depuis sa mise sur le marché, le vaccin AstraZeneca fait face à de la méfiance. Moins efficace que le Pfizer ou le Moderna, avec un pourcentage de protection estimé à 70 %, ce vaccin est surtout connu pour provoquer des effets secondaires, tels que de la fièvre, ou des symptômes grippaux. La semaine dernière, en France, seules 25 % des doses disponibles d’AstraZeneca ont été utilisées.

Cette inquiétude ne risque pas de s’estomper. En effet, une infirmière de 49 ans de l’hôpital régional de Zwettl, en Basse-Autriche, est décédée quelques jours après avoir reçu sa première dose. La cause du décès serait « de graves troubles de la coagulation » .

Un plan vaccinal à partir d’AstraZeneca totalement à l’arrêt

Suite à ce décès d’une infirmière, l’Office fédéral pour la sécurité des soins de santé a déclaré, dans un communiqué publié dimanche 7 mars, l’arrêt de la vaccination, avec le lot de vaccins AstraZeneca, mis en cause. Une autre infirmière, âgée de 35 ans, et vaccinée à partir du même lot que sa collègue, a quant à elle, « développée une embolie pulmonaire » mais elle se trouve « en voie de guérison » .

Les problèmes de coagulation et le développement de problèmes respiratoires ne font pas partie des effets secondaires, connus et découvert lors des essais cliniques pour le vaccin AstraZeneca. C’est pourquoi, l’Office a décidé de « mener activement toutes les investigations nécessaires pour exclure définitivement tout lien » entre cette mort et le vaccin. Une autopsie a été pratiquée, les résultats sont attendus dans les prochaines semaines.

Source : Capital

À lire aussi : Covid-19 : Ce nouveau symptôme du vaccin qui inquiète…

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.