Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Polémique : Ce film diffusé sur C8 en prime time scandalise à cause de sa thématique

Publié par Brandon Clouchoux le 16 Août 2021 à 18:00

Une fiction américaine nommée « Unplanned » est sortie récemment sur les écrans de la chaîne C8. Le film relate le revirement d’une ancienne cadre du planning familial, qui est devenue militante anti-avortement : ce dernier contient une scène d’avortement trompeuse. Les internautes sont scandalisés.

La chaîne C8 crée une polémique

Ce lundi 16 août a lieu, en prime time,  « Unplanned  » a été diffusé sur la chaîne C8 : une fiction américaine mettant en avant le revirement d’une ancienne cadre du planning familial, qui a décidé de devenir une militante anti-avortement. De quoi susciter l’indignation des associations féministes. Le film a été produit par un studio chrétien évangélique et ce dernier a rencontré un succès fulgurant, lors de sa sortie aux Etats-Unis, en 2019. Le succès était également accompagné de vives critiques, notamment au moment d’une scène en particulier.

A un certain moment du film, il y a la présence d’une scène assez agressive pour le public : un avortement fantaisiste montrant un fœtus en train de se débattre. Selon Sarah Durocher, co-présidente du réseau associatif Planning familial, « c’est un choix politique que de programmer ce film contraire au droit à l’avortement, dans un contexte où les femmes ont très peu d’informations sur les questions d’avortement et où les anti-choix sont très présents sur les réseaux sociaux » .

La militante féministe insiste sur le fait, que ce film peut représenter un réel motif de culpabilisation pour les femmes, au sujet de l’avortement.

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron : sa position sur l’avortement fait scandale…

Le film boycotté

La fondatrice du site ‘Grossesse imprévue’ n’a pas hésité à lancer une pétition pour empêcher la diffusion du film sur C8. Celle-ci a quand même comptabilisée plus de 18 000 signatures, lundi matin. Elle ne s’arrête pas là, puisqu’elle demande au Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) d’obliger C8 à instaurer « une contextualisation de ce programme » , en rappelant par la même occasion « que le droit à l’interruption volontaire de grossesse est ancré dans la loi française » .

Sur Twitter, le régulateur de l’audiovisuel a rappelé que « les chaînes déterminent librement le choix de leurs programmes » , donc « il n’intervient pas dans la programmation des chaînes » . Néanmoins, « il est possible, après diffusion, d’alerter le CSA au sujet d’un éventuel manquement à la loi ou à une obligation » , ajoute-t-il.

La propagande contre l’IVG

‘Unplanned’ ne se cache pas : c’est un film de propagande contre l’IVG. Le scénario s’appuie sur l’autobiographie d’Abby Johnson, qui n’est autre qu’une des jeunes dirigeantes de Planned Parenthood, l’équivalent américain du Planning familial, au Texas.

D’après ses propos, elle assure avoir changé d’opinion et être désormais dans le camp des anti-IVG après l’avortement d’un fœtus de treize semaines. Mike Lindell apparaît comme co-producteur du film : cet homme est un ancien toxicomane et chrétien « born again » . Il est également partisan de l’annulation de l’élection du président Joe Biden en novembre 2020 : il est très proche de Donald Trump.

Aux Etats-Unis, la plupart des chaînes, à l’exception de Fox News et de la chaîne chrétienne évangélique CBN, avaient refusé la diffusion de la publicité du film. Le film a donc construit son succès sur la mobilisation des réseaux chrétiens évangéliques et anti-IVG de la Bible Belt du Centre du Sud des Etats-Unis.

>>> À lire aussi : Le droit à l’avortement sous le coup de nouvelles restrictions!

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.