Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

« Vladimir Poutine n’est ni Hitler, ni Staline. Il est plus dangereux » prévient le Premier ministre polonais !

Publié par Jessy le 12 Mai 2022 à 10:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis le 24 février, du sang coule sur les mains de Vladimir Poutine. S’il pensait envahir l’Ukraine en quelques jours, le pays ne tombe pas si facilement. Si la France craint une nouvelle déclaration de guerre contre elle, le Premier ministre polonais a souhaité s’exprimer sur le dirigeant russe. L’homme a qualifié Vladimir Poutine de « plus dangereux » qu’Hitler et Staline.

Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki

Le Premier ministre polonais s’exprime sur la guerre en Ukraine !

Qui n’a jamais pensé que Vladimir Poutine était un « Hitler des temps modernes » ? Si la comparaison n’est pas flatteuse, le dirigeant russe ne s’arrête pas sur ce genre de critique. Ce qui l’importe depuis le 24 février, c’est de faire tomber l’Ukraine. Lui qui décrit d’ailleurs une partie de la population ukrainienne comme des « nazis » . Si la vidéo de l’ambassadeur de Russie en Pologne qui se fait asperger de faux sang a fait le buzz, le Premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki, s’est exprimé sur Vladimir Poutine. L’homme a indiqué que, malgré l’idée générale que « l’histoire qu’on a connu avec Hitler et Staline ne pouvait pas se répéter » , cette dernière est en train d’émerger une nouvelle fois depuis le 24 février 2022.

vladimir poutine 9 mai guerre ukraine 1945 discours

Vladimir Poutine comparé à Hitler et Staline !

L’homme politique a tenu à souligner le danger que représente Vladimir Poutine pour l’Ukraine, l’Europe et le monde. Il a d’ailleurs repris le discours où Vladimir Poutine affirme sa victoire contre l’Ukraine le 9 mai dernier. Mateusz Morawiecki a cependant souligné que la victoire de l’Armée rouge contre l’Allemagne nazie a également « apporté l’esclavage à de nombreuses nations » . Dans la suite de son discours, il a tenu a alerté : « Poutine n’est ni Hitler, ni Staline. Malheureusement, il est plus dangereux. Il dispose d’armes plus meurtrières » . S’il n’est pas le seul a comparé le dirigeant russe à deux dictateurs qui ont marqué l’histoire, les différents chefs d’état ne semblent plus en mesure, aujourd’hui, d’apporter des réponses paisibles à ce conflit.

0