Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sport

Subway : Un appel au boycott à cause de publicités « racistes »

Publié par Brandon Clouchoux le 22 Août 2021 à 7:21
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après une nouvelle campagne publicitaire, Subway a fait polémique suite à ce que certains clients considèrent comme des publicités télévisées « anti-américaines » .

Des publicités « racistes »

Les publicités en question mettent en scène Megan Rapinoe, capitaine de l’OL Reign de la National Women’s Soccer League et de l’équipe nationale américaine (USWNT). La capitaine de 36 ans a récemment exprimé sa fierté après que l’Équipe des États-Unis féminine de soccer a obtenu une médaille de bronze aux Jeux olympiques de Tokyo.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Megan Rapinoe utilise aussi régulièrement son importante renommée pour défendre des questions qui lui tiennent à cœur comme le racisme, l’égalité des droits et la discrimination sexuelle.

Plus récemment, la championne s’est agenouillée avant le match de football féminin du premier tour entre les États-Unis et la Suède à Tokyo, aux côtés d’autres joueuses. Les protestations étaient auparavant limitées par le Comité international olympique, mais elles sont désormais autorisées dans certaines circonstances. Bien que beaucoup reconnaissent que le fait de s’agenouiller est un moyen de montrer sa solidarité contre le racisme, certains considèrent ce geste comme « anti-américain » .

>>> À lire aussi : Une enseignante affirme que la cuisine française est raciste

Les gens boycottent Subway

Certaines personnes ont donc déclaré qu’elles boycotteraient Subway jusqu’à ce que Rapinoe soit retirée des publicités. « Je n’irai dans aucun Subway jusqu’à ce qu’ils arrêtent de travailler avec Megan Rapinoe ! » , déclare un internaute.

Une photo a même commencé à circuler, montrant une pancarte collée sur la porte d’une succursale du Wisconsin, appelant au boycott.

Traduction : « jusqu’à ce que Subway renvoie l’antiaméricaine Megan Rapinoe, l’ordure qui s’agenouille devant notre hymne national bien-aimé » .

Comme le rapporte le New York Post, des représentants de la NAASF – une organisation qui se décrit comme la « voix indépendante et représentative des franchisés Subway® » – ont reçu des plaintes de divers exploitants de magasins concernant la réaction aux publicités, certains s’inquiétant de l’impact de ces boycotts sur les affaires.

>>> À lire aussi : « Sale rebeu de m***e » un gendarme filmé par un joueur du PSG en plein dérapage raciste ! (VIDÉO)

0