Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sport

Coupe du Monde : est-ce grave de regarder un match… sur son lieu de travail ?

Publié par Lucas Obin le 02 Déc 2022 à 9:51
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est le lot de surprises que réserve forcément la tenue d’un tel événement sportif en pleine journée. Et pour cause… La Coupe du Monde de football se tient depuis le 20 novembre au Qatar et, pendant la phase de poules, quatre matches se tiennent chaque jour. Autrement dit, pour les fans de football qui travaillent, suivre la compétition s’avère difficile. Sauf pour ceux qui se permettent de regarder les rencontres… au boulot. Mais attention : des sanctions peuvent tomber !

>>> À lire aussi : Le saviez-vous : combien gagnent les arbitres de la Coupe du monde ?

Concilier passion… et boulot

Tel est le dilemme auquel se retrouvent confrontées de nombreuses personnes, dans le monde, depuis le début de cette Coupe du Monde au Qatar. En effet, suivre les matches de la compétition la journée oblige forcément les travailleurs à le faire pendant leurs heures de boulot. Et en général, les employeurs sont libres de prendre les sanctions qu’ils souhaitent !

« En regardant un match, le salarié ne respecte pas son obligation de loyauté puisqu’il ne fait pas ce qui lui est demandé », explique un avocat spécialisé dans le droit du travail. Et pour cause : en signant un contrat, une personne s’engage, sur des horaires précis, à être à la totale disposition professionnelle de son employeur. Il est donc tout à fait compréhensible que, pour un patron, regarder un match de football de la Coupe du Monde n’a rien à voir… avec une obligation professionnelle.

>>> À lire aussi : Une maman s’agace après qu’un patron demande un CV à son fils de 14 ans pour un stage. Elle fait le buzz !

coupe du monde travail match sanctions

Quelles sanctions pour les travailleurs/téléspectateurs ?

En réalité, les sanctions sont à l’appréciation de l’employeur. Si, pour certains, suivre les rencontres de la Coupe du Monde au travail est relativement condamnable, d’autres peuvent, en revanche, être bien plus sévères. « Il y a des degrés entre blâme, avertissement, mise à pied ou licenciement. Licencier un salarié pour avoir regardé un match de foot, c’est un peu fort de café… », poursuit ainsi l’avocat. Bon, de ce fait, on vous donne un conseil : suivez les matches qui vous intéressent mais… soyez le plus discret possible !

>>> À lire aussi : Équipe de France : comment regarder les matchs des Bleus pendant la Coupe du Monde ?

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0