Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sport

Coupe du monde : La FFF porte plainte après le but refusé à Antoine Griezmann

Publié par Gabrielle Nourry le 01 Déc 2022 à 10:43
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Si vous avez visionné le match qui opposait la France à la Tunisie, vous avez certainement été pris de confusion lors de la fin de la rencontre. L’arbitre a eu recours au VAR alors que le jeune avait repris afin d’annuler le but d’Antoine Griezmann. La Fédération française de football a choisi de déposer une réclamation.

À lire aussi : Qui sont les compagnes des joueurs de l’équipe de France ?

Un but annulé à tort par l’arbitre ?

Ce mercredi 30 octobre s’est tenu le dernier match de poules de l’équipe de France. Les Bleus ont été battus par la Tunisie, s’inclinant 1-0. Mais la fin de la rencontre a été très confuse. Alors qu’Antoine Griezmann égalise à quelques secondes de la fin, le but sera annulé quelques instants plus tard.

Si l’arbitre a d’abord validé le but du joueur français dont la balle avait été remise en jeu par un défenseur tunisien, il y a finalement confusion sur la position de hors-jeu d’Antoine Griezmann. Mais après avoir que le jeu a repris et que la fin du match est sifflée, nouveau rebondissement !

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

L’arbitre de la rencontre décide de faire appel au VAR pour annuler le but du Madrilène. Une décision que ne comprend pas le camp français. L’équipe de France a d’ailleurs annoncé porter réclamation.

but griezmann

À lire aussi : Équipe de France : comment regarder les matchs des Bleus pendant la Coupe du Monde ?

La FFF va porter réclamation devant la FIFA

Selon le réglement, un arbitre ne peut pas consulter le VAR si le jeu a repris. Or, après l’égalisation, les Tunisiens ont joué l’engagement. « Si le jeu a repris après avoir été arrêté, l’arbitre peut uniquement effectuer une analyse en cas d’identité erronée ou d’infraction passible d’exclusion (violence, crachat, morsure, propos ou actes blessants, grossiers ou injurieux » lit-on dans le protocole.

« Nous rédigeons une réclamation à la suite du but d’Antoine Griezmann, refusé à tort, de notre point de vue. Cette réclamation doit être envoyée à la Fifa dans les 24 heures suivant la fin du match » a annoncé la FFF à plusieurs médias.

A l’issue de la rencontre, Didier Deschamps a confié son agacement en conférence de presse. « Je ne suis pas sûr que le match pouvait reprendre. Je suis allé voir l’arbitre pour discuter. Je suis en attente d’une réponse et je ne dirai pas ce qu’il a dit. Je ne veux pas le mettre en cause » a-t-il déclaré à son arrivée, une heure après la fin du match.

À lire aussi : Au Qatar, Olivier Giroud dévoile sa luxueuse chambre d’hôtel pour la Coupe du Monde