Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sport

Qu’est devenu Fabien Barthez, l’ancien gardien des Bleus ?

Publié par Hugo Plassot-Moizan le 03 Juil 2022 à 11:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Près de 15 ans après avoir raccroché les crampons, le champion du monde 98 Fabien Barthez a complètement changé de domaine. S’il n’a pas suivi le parcours classique que d’autres coéquipiers ont pu faire en devenant entraineur pour rester dans le monde du ballon rond, il a décidé de rester dans le sport, mais pas celui auquel vous vous attendiez sûrement.

gardien bleu

Un gardien de légende

Plus de 600 matchs, un Euro, une Ligue des Champions et bien évidemment une Coupe du Monde. Il y a tant de choses à dire pour résumer l’immense carrière de Fabien Barthez. Sa carrière a commencé à Toulouse, mais là où sa légende s’est formé, c’est évidemment du côté de l’OM où il a passé trois saisons entre 92 et 95. Il a enchainé avec Monaco, Manchester United. Il est ensuite revenu faire une pige du côté du stade Vélodrome avant de terminer son immense carrière à Nantes en 2007.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Concernant l’équipe de France, il a été dans les cages de la sélection entre 1994 et 2006 pour 87 matchs. On retient évidemment les différents titres internationaux. On a aussi en souvenir la malheureuse séance de pénalty de la coupe du monde 2006 où les Bleus s’étaient inclinés face à l’Italie de Totti ou encore Cannavaro. Il a annoncé sa fin de carrière le 10 février 2008 sur le plateau de Téléfoot.

Une reconversion dans le sport

Que faire après une grande carrière dans le football ? Certains joueurs ne veulent pas couper le cordon et rester dans le milieu le plus longtemps possible. Il y a bien sûr les entraineurs qui réussissent avec plus ou moins de succès (Zidane, Papin…). Mais pour Fabien Barthez, pas question de s’engluer là-dedans. Même s’il avait été consultant pour la Coupe du Monde en 2010 pour le groupe TF1, il a décidé d’aller voir ailleurs. Il a tout de même tenu à rester dans le sport.

Il s’est alors dirigé vers la course automobile. Une passion qu’il a depuis assez longtemps. C’est depuis sa participation au Trophée Andros en 2011 que le coup de foudre a eu lieu. Il a poursuivi avec deux participations aux mythiques 24 Heures du Mans. Toujours au Mans en 2016, il avait pris l’initiative de créer sa propre écurie avec l’ancien pilote Olivier Panis.

Une passion qui est arrivée lorsqu’il était à Monaco avec un simple tour dans la ville à bord d’un bolide.

0