Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sport

« Ce n’est pas drôle » : la vidéo d’une athlète qui s’urine dessus pendant un soulevé de terre devient virale, une Instagrameuse alerte sur l’incontinence urinaire d’effort !

Publié par Céline le 10 Mai 2022 à 17:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les fuites urinaires sont un problème qui touche de nombreuses femmes et qui peut, certaines fois, les gêner dans la pratique sportive… Alors qu’une vidéo circule actuellement sur les réseaux sociaux, où l’on peut voir une jeune femme pratiquant l’altérophilie uriner alors qu’elle est en plein effort. Une Instagrameuse a souhaité lancer l’alerte ! « Ce n’est pas drôle ! »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par EMPOWER🏆 (@empower_sportives)

Une Instagrameuse lance l’alerte sur l’incontinence urinaire d’effort !

À travers une vidéo Instagram, empower_sportives a souhaité lancer l’alerte sur un sujet tabou ! L’incontinence urinaire d’effort ! En effet, suite à une diffusion sur les réseaux sociaux, d’un passage qu’a vécu une jeune sportive alors qu’elle était en plein effort, qui a d’ailleurs bien fait rire les internautes, la jeune femme s’est emparée de son compte Instagram afin de pousser un coup de gueule ! « Ce n’est pas drôle« , commence-t-elle en effet par déclarer…

"Ce n'est pas drôle" Une Instagrameuse alerte sur l'incontinence urinaire d'effort !

Instagram

Une prévalence certaine chez les athlètes !

Comme le légende l’Instagrameuse, il faut savoir que l’incontinence urinaire d’effort (IUE) est la fuite involontaire d’urine dû à l’effort ou à la fatigue, à l’éternuement ou bien encore à la toux. Selon une étude récente, il s’avère que la prévalence de l’UIE est de 44 % des athlètes féminines. Contre seulement 10 % chez les personnes non-athlètes. Ce qui est tout à fait logique !

En effet, chez les femmes sportives, la paroi abdominale est généralement très tonique, ce qui engendre une tension abdominale ainsi qu’une source de pression « vers le bas », vers le plancher pelvien. Et au cours d’un exercice, cette pression peut être multipliée par 10… Et s’il existe un déséquilibre entre une sangle abdominale trop puissante et un plancher périnéal insuffisamment musclé, une fuite urinaire d’effort est tout à fait envisageable. Il est donc très important, comme le confirme l’instagrameuse, pour une sportive de prendre le temps, non seulement de développer leur musculature abdominale, mais aussi leur musculature périnéale afin d’éviter tout problème à l’effort.

Source : Instagram
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0