Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sport

Football : Ce nouveau détail aperçu sur certains maillots intrigue les internautes

Publié par Charlène Deveaux le 10 Déc 2021 à 16:07

Une initiative pour le moins surprenante. Tromso IL, un club norvégien de foot, a présenté ce lundi le premier maillot avec un QR code. L’objectif est de militer pour les conditions de travail des travailleurs migrants au Qatar avant la Coupe du monde 2022.

>>> À lire aussi : Une célèbre sportive victime de violences conjugales : elle porte plainte

Un QR code sur le maillot

Le procédé est original et la cause est noble. En collaboration avec l’organisation non gouvernementale Amnesty International, le club norvégien Tromso IL a très fièrement présenté des maillots avec les formes géométriques d’un QR code. Une toute première dans l’histoire du football, ou même du sport en général.

Une fois scannés, ces maillots vous renvoient à un site internet à propos des droits humains et du « sportwashing ». Ce terme désigne le fait d’utiliser le sport, ou tout dérivé de celui-ci afin de de promouvoir ou d’améliorer la réputation d’un pays.

qr code norvège

Des droits humains bafoués au Qatar

« À travers cela, nous espérons stimuler davantage de discussions, nous espérons plus de débats, nous voulons plus d’actes » , a exprimé Tom Hogli, ancien joueur professionnel norvégien et actuellement responsable des relations publiques de Tromso IL. En effet, en février dernier, le club norvégien avait incité la fédération à « boycotter la Coupe du monde 2022 » et que « si la Norvège se qualifie lors des prochaines éliminatoires, nous devrions dire non au Qatar »

Pour cause, une protestation contre les droits humains, plus précisément à propos des pitoyables conditions de travail dans lesquelles évoluent les travailleurs migrants du Qatar. C’est pourquoi, l’idée d’un maillot du futur avec la mise en place d’un QR code sur celui-ci qui renvoie directement vers un site sur les droits de l’homme a plus que fait réagir.

Suite à cette polémique, l’ensemble des organisateurs de la Coupe du monde 2022 et plus précisément le Qatar rejettent formellement ces critiques en affirmant qu’ils avaient notamment instauré un salaire moyen pour leurs travailleurs.

>>> À lire aussi : Football : Une gardienne trop douée ? L’équipe adverse demande la vérification de son sexe…

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.