Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Streaming

Spotify, Deezer : les chiffres d’écoute faussés ? Cette révélation qui vient de tomber

Publié par Victor Adan Vergara le 16 Jan 2023 à 18:28

Le Centre National de la Musique a publié ce lundi un rapport à propos des fraudes sur les plateformes de streaming. Entre 1 à 3 milliards des écoutes sont considérées comme frauduleuses. 1 à 3% des streams sont concernés.

À lire aussi : Orelsan : bientôt la fin de sa carrière ? Le rappeur s’exprime !

Un rapport du Centre National de la Musique

La fraude fiscale, tout le monde connaît. La fraude dans l’industrie musicale, on en parle moins. Cela fait quelque temps que l’on entend que l’industrie de la musique pourrait être victime de fraude. Notamment avec les achats d’écoutes sur les plateformes de streaming musical. Ces dernières permettent de gonfler les statistiques d’un artiste ou d’un titre.

Ce lundi, le Centre National de la Musique révèle des chiffres sur cette question. Durant l’été 2021, l’organisme a été saisi par l’ex-ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, qui a dernièrement dérapé à la radio. Ils ont alors travaillé sur les manipulations d’écoutes sur les services de musique en ligne.

Pour ce rapport, le CNM a travaillé avec de nombreux acteurs du milieu de la musique. Notamment avec les plateformes de streaming, des artistes, des distributeurs et des maisons de disques. Au niveau des plateformes, trois ont participé : Spotify, Deezer et Qobuz. Youtube et Apple Music n’ont pas voulu participer.

Spotify et Deezer, les deux principales plateformes de streaming musical.

Chaque plateforme d’écoute qui a participé à ce rapport a mis en place des outils pour détecter les fausses écoutes. Ils se basaient par exemple sur des comportements inhabituels d’écoute.

À lire aussi : Top 30 Sites Streaming Gratuit 2022 | Films, Series & Animes

1 à 3 milliards de fausses écoutes

Le résultat est clair. La fraude existe aussi dans le monde de la musique. Pour 2021, 1 à 3 milliards de streams ont été considérés comme frauduleux. C’est 1 à 3% du marché. La plateforme qui a détecté le plus de faux streams est Deezer. 2.6% des écoutes de la plateforme française seraient issues de streams achetés. Derrière, vient Qobuz avec 1.6% et Spotify avec 1.1%.

Jean-Philippe Thiellay, président du CNM, s’est félicité : « À notre connaissance, c’est la première fois au monde qu’une étude officielle démontre qu’il y a de la fraude dans le streaming » .

Si l’on rentre un peu dans le détail, certaines informations ressortent. Sur Spotify et Deezer, ce sont surtout les gros titres très écoutés qui bénéficient des faux streams. Une majorité des fausses écoutes vont aux nouveautés.

Sur Deezer et Qobuz, les fausses écoutes concernent surtout des titres internationaux. Sur Spotify, ce sont les musiques françaises qui en bénéficient le plus. Le rap/Hip-Hop domine le classement des fausses écoutes. C’est 85% des fake streams sur Spotify et 27% sur Deezer. C’est assez logique, car il s’agit du genre de musique le plus écouté sur ces plateformes. Le rap représente 50% du TOP 10 000 de Spotify.

Quels problèmes amènent ces fausses écoutes ?

Ces fausses écoutes perturbent la confiance du public dans les plateformes. Mais, ce n’est pas tout. C’est aussi un vrai danger pour l’économie du streaming. En effet, s’il y a une forte augmentation du nombre d’écoutes, mais qu’il n’y a pas une augmentation du nombre d’abonnements, la valeur de chaque stream diminue. La rémunération des artistes baisse donc aussi.

Un porte-parole de Spotify France a assuré prendre « la manipulation du streaming très au sérieux » au micro de l’AFP. Ils feront des « efforts » afin de combattre les fausses écoutes. Il assure aussi que cette fraude n’a pas eu d’impact sur la rémunération des artistes.

À lire aussi : Aya Nakamura : cette grande nouvelle annoncée à ses fans

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.