Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Michel Cymes provoque une vive polémique en expliquant pourquoi il refuse de porter un masque dans la rue

Publié par Elisa GERLINGER le 12 Oct 2020 à 17:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Michel Cymes était l’invité de On est en direct ce samedi 10 octobre. Il a expliqué pourquoi il refusait de porter le masque dans la rue.

Ce samedi 10 octobre, Michel Cymes était l’invité de Laurent Ruquier dans On est en direct sur France 2. Le médecin est venu faire la promotion de son nouveau livre « Sur l’amour », coécrit avec Patricia Chalon. La psychologue-psychothérapeute s’est occupée de toutes les notions psychologiques et féministes du livre, tandis que l’animateur s’est occupé de donner de nombreux détails médicaux.

Michel Cymes répond aux questions de Laurent Ruquier

« Ce n’est pas ragoutant, ce qu’il y a dans un baiser » , remarque Laurent Ruquier. « C’est vrai que c’est un livre dans lequel, parfois, j’apporte un petit peu de notions très médicales, et moins romantiques » , explique Michel Cymes. « Et dans un baiser, effectivement, tout le monde sait qu’on s’échange énormément de bactéries et de virus, alors en ce moment… on évite ! » , plaisante-t-il.

« Il ne faut plus embrasser personne en ce moment ? » , demande l’animateur de On est en direct. « Alors ça dépend, soit vous êtes complètement radical, en vous disant ‘Si moi j’ai le virus sans le savoir parce que je suis asymptomatique, et que j’embrasse ma femme je risque de lui refiler’, alors vous n’embrassez plus personne, vous ne rencontrez plus personne, et même vous ne parlez plus à personne » , explique le médecin.

Michel Cymes refuse de porter le masque

Michel Cymes n’a pas mâché ses mots sur le sujet, et en particulier sur le port du masque dans la rue. « Soit, vous décidez de vouloir vivre un peu. […] Moi, par exemple, je ne porte pas de masque dans la rue, parce que j’estime que ça ne sert à rien, sauf si on est dans une rue bondée, parce que commerçante, parce qu’on croise pleins de gens » , explique-t-il alors qu’il a déjà été critiqué pour ses propos sur le coronavirus. « Voilà, alors pour revenir au baiser, moi oui, j’embrasse ma femme ! » , l’invité.

A lire aussi: Fièvre, courbatures et maux de tête après une randonnée ? Michel Cymes tire la sonnette d’alarme sur cette grave maladie

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
0