Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Michel Cymes tire la sonnette d’alarme sur cette pratique avec votre enfant ! Il met les parents en garde !

Publié par Manon CAPELLE le 16 Sep 2020 à 8:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Sur le plateau de RTL, Michel Cymes met en garde les parents qui pratiquent encore le cododo avec leur enfant de 5 ans ou plus. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, cela peut causer de nombreux troubles à votre enfant.

>>> À lire aussi : « Cauchemar, dépression » : une femme balance sur Emmanuel Macron !

Le cododo, une pratique à bannir pour votre enfant de 5 ans

Le cododo est une pratique qui consiste pour les parents à dormir avec leur bébé. Toutefois, il ne faut pas s’y méprendre. Avec les enfants de 5 à 8 ans, cette pratique n’est pas acceptable.

En effet, cela est correct pour un nouveau-né jusqu’aux 6 premiers mois de son existence. Cependant, les enfants scolarisés ne devraient pas dormir avec leurs parents, mais dans leur propre lit.

Rassurez-vous, il existe des exceptions. Notamment si votre enfant est malade ou fatigué, ou encore qu’il fait des cauchemars. Enlever le cododo des habitudes de l’enfant est nécessaire pour son bien-être et son développement, d’enfant et de futur adulte. 

>>> À lire aussi : Le NEAT : cette méthode insoupçonnée pour perdre du poids facilement ! (et ce n’est pas un régime)

« On dort beaucoup mieux quand on dort dans son lit »

Cette pratique devient alors une mauvaise habitude. Ainsi, le cododo viendra perturber le sommeil de toute la famille. De ce fait, cela créera de nombreux problèmes sur le long terme. Une dépendance affective se développera au fil du temps.

Tout d’abord, la confiance que l’enfant peut avoir en lui sera altérée. Ensuite, il sera dans les meilleures conditions pour éprouver une forme d’angoisse à chaque séparation. De plus, l’enfant ne pourra pas résoudre son complexe d’Oedipe.

Ainsi, pour convaincre votre enfant de dormir dans son lit, certaines phrases lui feront comprendre. « On dort beaucoup mieux quand on dort dans son lit » ou « Chacun a droit à son intimité », par exemple. Et s’il faut répéter de nombreuses fois ces phrases, faites le. C’est pour le bien de votre enfant.

>>> À lire aussi : Après un accident, elle n’a plus que 4 doigts et son annulaire a été greffé à la place de son pouce

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
0