Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

« Votre fils est un tueur » : Le fils de la dame de 89 ans agressée à Cannes se confronte au père de l’agresseur dans TPMP (vidéo)

Publié par FJ le 16 Sep 2022 à 14:17
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce jeudi 15 septembre 2022, Cyril Hanouna recevait sur le plateau de Touche pas à mon poste le fils de la dame agressée à Cannes. Il se retrouvait face au père de l’agresseur et le premier n’a pas mâché ses mots. Une séquence forte en émotion comme vous pouvez le voir dans la séquence en vidéo ci-dessous.

La suite après cette publicité

Une agression qui avait suscité une vive émotion

Ce jeudi 15 septembre 2022, C8 diffusait un nouveau numéro de Touche pas à mon poste. Sur le plateau, il a reçu René, le fils de la dame âgée de 89 ans agressée à Cannes, alors qu’elle rentrait de ses courses. Il l’avait déjà invité sur le plateau quelques jours après, le 8 septembre dernier. Il avait livré un témoignage bouleversant sur l’agression de sa mère, qui avait fait pleurer tout le plateau.

La suite après cette publicité

« Votre mère, vous avez vu l’état dans lequel ils l’ont mis, ils auraient pu prendre le sac à main sans la frapper. Vous avez vu la violence du coup qu’il lui met » , avait-il notamment raconté.

tpmp rene fils dame agressee cannes

Un face à face bouleversant sur TPMP

Mais cette fois-ci, René n’était pas seul. Il s’est retrouvé face au père de l’agresseur. Il a une nouvelle fois confié que sa mère, Angèle, allait mal : « Elle va très mal, ma soeur vient de m’appeler, le docteur est passé pour lui mettre une minerve parce que maintenant, elle a le contrecoup, elle doit passer des examens de la tête » .

La suite après cette publicité

Il s’est ensuite adressé directement au père de l’agresseur, Bouchaïb : « C’est pas possible d’être comme ça. C’est un tueur votre fils » . Une déclaration qui l’a mis mal à l’aise : « On souffre depuis ce jour-là. Si c’était rattrapable, comment on peut faire pour le rattraper ? Moi j’ai ses soeurs, elles sont bien. (…) Il a fait sa connerie en une fraction de seconde, je ne sais pas, je ne le défends pas. Maintenant il est dans une prison pour enfants, bien fait pour lui » , a-t-il ensuite ajouté. Une séquence forte.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.