Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

Les Z’amours : ce couple raconte sa folle aventure dans… un club échangiste !

Publié par Claire JONNIER le 25 Sep 2019 à 5:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce lundi 23 septembre, Bruno Guillon reçoit Michel et sa compagne sur le plateau des Z’amours. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que Monsieur va carrément faire monter la température sur le plateau. C’est ainsi qu’il se met à raconter une anecdote hyper coquine mais qui tourne au fiasco ! Découvrez ce récit loufoque dans la vidéo ci-dessous :

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Les Z’amours : un candidat très mal à l’aise par les confidences très coquines de sa compagne (vidéo)

Gros fou rire pour Bruno Guillon

Ce lundi 23 septembre, Bruno Guillon reçoit Michel et Madame sur le plateau des Z’amours. Et rapidement, il met le doigt sur une anecdote cocasse. En effet, le père de famille commence par se souvenir de la fois où il s’est fait arrêter par la police. « Je roulais un petit peu vite avec ma voiture et je croise deux policiers, forcément, qui me contrôlent. Tout était en règle, tout se passait bien et à la fin du contrôle, le policier me rend mes papiers et me dit : “Levez le pied Monsieur.” »

La suite après cette publicité

Sauf que sur ce coup là, le candidat à pris la réflexion au pied de la lettre et commence à lever littéralement le pied en croyant qu’il s’agissait d’un contrôle pour alcoolémie… Mais ça, ce n’est rien avant cette Saint-Valentin mémorable qu’il livre sur le plateau.

>> À lire aussi : Les Z’amours : lorsqu’il est excité par sa femme, ce candidat a une habitude très bizarre !

Grosse montée de température dans les Z’amours

La suite après cette publicité

Et c’est un véritable coup de chaud sur le plateau des Z’amours ! En effet, Michel raconte cette anecdote coquine d’une soirée de Saint-Valentin qui se déroule dans un club libertin. Bien évidemment, Bruno Guillon ne peut s’empêcher de rigoler à cette idée mais le candidat lui rétorque amuser : « C’était son idée à elle »

Du coup, pour éviter de croiser quelqu’un, ils se rendent à plusieurs kilomètres de leur domicile. « On aurait pu aller dans un club près de chez nous mais on est volontairement allés dans un club un petit peu plus loin. » Le problème, c’est que visiblement, ils ne sont pas seuls à avoir eu cette idée puisqu’ils tombent nez à nez avec des voisins « qui habitaient dans la ville à côté.»

>> À lire aussi : Voici les 200 surnoms les plus utilisés dans les couples ! Euh pour certains, il ne faut peut-être pas les dire en public non ??

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.