Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

« Une secte » : Jacques Cardoze lâche une bombe dans TPMP sur une célèbre émission

Publié par Elodie GD le 21 Sep 2023 à 13:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’un des nouveaux chroniqueurs de Cyril Hanouna, Jacques Cardoze, a lâché une bombe sur le plateau de TPMP. Il a notamment comparé l’émission Complément d’enquête à une secte.

À lire aussi : « Elle a bu ou quoi » : l’attitude de Fabienne Carat dans TPMP perturbe les internautes

La suite après cette publicité

Jacques Cardoze balance sur Complément d’enquête

Quand ce ne sont pas les invités qui créent la polémique, ce sont les chroniqueurs. Et, malgré son statut de nouvelle recrue, Jacques Cardoze n’a pas dérogé à la règle.

Dans l’émission de ce mercredi 20 septembre, il est revenu sur ses années au sein de la rédaction de Complément d’enquête. Il a révélé que durant toutes ces années, la production ne l’avait pas autorisé à réaliser un reportage sur Jean-Luc Mélenchon.

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

« Ce n’est pas un secret pour dire que dans Complément d’enquête, on a un penchant pour taper sur la droite plutôt que sur la gauche » , a-t-il commencé.

« J’ai été choqué qu’on me traite de facho lorsque j’ai voulu faire un reportage sur l’islamo-gauchisme, ç’a été compliqué. Plusieurs journalistes ont refusé avant qu’on me dise oui » , a-t-il précisé, déplorant par la même occasion le manque de neutralité des journalistes qui travaillaient avec lui.

Jacques Cardoze
La suite après cette publicité

À lire aussi : « C’est le physique qui ne va pas » : un chroniqueur de TPMP se lâche au sujet de… Muriel Robin !

« Ce n’est pas le rôle du service public »

S’il reconnaît que le talent de ses confrères, il n’en reste pas moins critique. Il a même rapporté un curieux échange avec la direction de l’émission.

La suite après cette publicité

« Lorsque je suis arrivé à Complément d’enquête, la direction de l’information m’a dit ‘C’est une secte, donc il va falloir que tu te fasses accepter » , a-t-il lâché, « Faire un bon travail, mais toujours le faire dans une même direction, ce n’est pas le rôle du service public » .

Sur Twitter, les internautes n’ont pas tardé à réagir aux propos de Jacques Cardoze. Si certains ont apprécié son honnêteté, d’autres n’ont pas manqué de pointer du doigt. Ils ont notamment déploré son manque de reconnaissance envers France 2.

« L’aigri, ce n’est pas beau, s’il n’était pas heureux, il fallait qu’il parte avant. C’est facile de cracher dans la soupe » , a souligné un internaute.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Benjamin Castaldi revient sur son départ de TPMP : « Je suis passé à autre chose »