Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Vidéos

« Quand je mange ce Kinder Bueno, je suis plus en danger que si j’habite aux abords d’une centrale nucléaire ? » : Apolline de Malherbe met mal à l’aise un ingénieur après ses propos sur le nucléaire… (vidéo)

Publié par La rédaction le 16 Sep 2022 à 17:39
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En mettant dehors Jean-Jacques Bourdin de ses antennes, le groupe RMC/BFM pensait peut-être avoir perdu le plus grand intervieweur que le milieu des médias pouvait connaitre. Pourtant, le groupe comptait déjà parmi les siens la parfaite remplaçante. En effet, Apolline de Malherbe a le chic pour mettre ses invités dans l’embarras. Elle l’a une nouvelle fois prouvé ce mercredi 14 septembre, en mettant mal à l’aise un ingénieur dont les propos sur le nucléaire avaient choqué. On vous laisse découvrir la séquence dans la vidéo qui suit !

La suite après cette publicité

Apolline de Malherbe, coutumière du fait

C’est à se demander si créer le buzz tout en mettant ses invités dans une situation malaisante n’est pas la passion de la journaliste. En effet, Apolline de Malherbe est connue pour ne pas avoir sa langue dans sa poche. Et Jean-Marc Jancovici, ingénieur dans le domaine du nucléaire, l’a bien remarqué. Invité sur les antennes de la radio RMC et sur le plateau de BFM, il a vu son hôte lui poser des questions quant à sa récente sortie sur l’identique dangerosité du nucléaire… et du Kinder Bueno !

La suite après cette publicité

« Quand je mange ce Kinder Bueno, je suis plus en danger que si j’habite aux abords d’une centrale nucléaire ? », a ainsi lancé Apolline de Malherbe à son invité du jour, qui n’a pas manqué de lui répondre, tentant d’en placer une entre les prises de paroles intempestives de la journaliste…

apolline de malherbe rmc ingenieur kinder bueno video

RMC

Il tente d’expliquer, mais sa parole est sans cesse coupée

En réalité, l’ingénieur invité d’Apolline de Malherbe s’est expliqué pour clarifier les propos qu’il avait pu tenir. Pour lui, s’il fallait enlever les usines nucléaires sous prétexte qu’elles soient dangereuses, il faudrait ainsi s’attaquer à tout ce qui peut être dangereux pour la santé. Dont le Kinder Bueno, donc. Des propos dont la journaliste a voulu faire comprendre à Jean-Marc Jancovici qu’ils pouvaient apparaitre comme surprenants. Encore une fois, la figure de la matinale de RMC a mis K.O son adversaire… À qui le tour ?

La suite après cette publicité
Source : L’Actu Citoyenne

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.