Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

« N’importe quoi » : Delphine Wespiser défend Karim Benzema et s’écharpe avec une sénatrice dans TPMP

Publié par Andrianaivo RAOELIJAONA le 21 Oct 2023 à 13:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Débat tendu entre Delphine Wespiser et la sénatrice Valérie Boyer sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste suite à sa déclaration au sujet de Karim Benzema.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Delphine Wespiser de nouveau en couple : qui est son mystérieux chéri ?

Il est difficile de pouvoir s’exprimer librement au sujet du conflit israélo-palestinien. En France, l’opinion publique semble pencher en faveur de l’état hébreu. La preuve ? Les manifestations pro-palestiniennes sont interdites dans l’Hexagone. Bon nombre de personnalités publiques en ont fait les frais en se positionnant en faveur des victimes de Gaza. C’est justement le cas de Karim Benzema.

Pour rappel, l’ancien joueur du Real Madrid a adressé un message de soutien à la population de Gaza. Depuis, l’actuel Ballon d’Or a essuyé les critiques de toutes parts. Et parmi ses détractrices, Valérie Boyer qui n’a pas mâché ses mots. Invitée sur le plateau de TPMP, le 18 octobre dernier, la sénatrice LR a eu un vif accrochage avec Delphine Wespiser.

La suite après cette publicité
La sénatrice Valérie Boyer
La sénatrice Valérie Boyer @ C8

« C’est très grave »

La suite après cette vidéo

Depuis son message de soutien aux victimes du bombardement de la bande de Gaza, Karim Benzema se retrouve au cœur d’une polémique. Il faut dire que son tweet n’a pas vraiment plu à tout le monde. Une partie de la classe politique s’est indignée. Sur CNews, le 15 octobre dernier, Gérald Darmanin avait d’ailleurs déclaré que l’ex-international français est « en lien notoire avec les Frères musulmans ».

La suite après cette publicité

D’autres personnalités politiques ont également critiqué la prise de position de KB9. La députée européenne Nadine Morano a lancé que l’attaquant du club saoudien d’Al-Ittihad est « un élément de propagande du Hamas ». Quant à Franck Tapiro, le publicitaire a déclaré qu’il était « complice de terrorisme ».

Quant à Valérie Boyer, la sénatrice a demandé le retrait de son Ballon d’Or. De plus, elle a appelé à ce que Karim Benzema soit déchu de sa nationalité française.

Visiblement agacée, Delphine Wespiser a alors posé la question suivante à l’invitée de TPMP :

La suite après cette publicité

« Aujourd’hui, les fichés S en France, est-ce qu’on retire la nationalité française ? »

La sénatrice LR a alors répondu par la négative. Continuant sur sa lancée, l’ancienne reine de beauté a expliqué :

La suite après cette publicité

« Ah d’accord ! C’est tout ce que je voulais savoir ! Donc c’est là qu’on voit que Karim Benzema est pris en exemple et c’est juste n’importe quoi (…) Je prends cet exemple parce que, pour moi, c’est les personnes les plus dangereuse (le fichés S, ndlr). Qu’on puisse enlever la nationalité à quelqu’un, c’est très grave. Ça veut dire que vous devez avoir de grandes informations sur lui et nous le dire parce que sinon ce serait le mettre sur le bûcher pour rien »

À lire aussi : « La mentalité de gamin » : ce geste loin d’être anodin de Karim Benzema qui exaspère les internautes

La suite après cette publicité

Delphine Wespiser interrompt Valérie Boyer

Dans la foulée, Cyril Hanouna est intervenu pour apaiser les tensions. Son invitée a ensuite expliqué qu’elle s’est basée sur la déclaration de Gérald Darmanin concernant Karim Benzema. Ce, avant de se voir couper la parole par la chroniqueuse de TPMP. Valérie Boyer a alors tenu à mettre les choses au clair, un brin agacée.

« Je ne suis pas enquêteur, j’ai la même information que vous ! Je n’en sais rien ! »

La suite après cette publicité

À lire aussi : Karim Benzema : Cette photo du footballeur qui fait polémique

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.