Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

« J’ai reçu des menaces de mort, d’appels au suicide » : Gaëtan Matis revient sur sa mauvaise blague sur Eric Zemmour dans TPMP (vidéo)

Publié par Gabrielle le 12 Oct 2021 à 12:25
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Vendredi 8 octobre, l’humoriste Gaëtan Matis publiait une blague de mauvais goût sur Facebook. Un dérapage qui a très rapidement fait réagir. Ce lundi 11 octobre, l’humoriste était invité sur le plateau de Touche pas à mon poste sur C8 afin de s’exprimer autour de cette affaire. Découvrez les explications de de Gaëtan Matis dans la vidéo ci-dessous.

>>> A lire aussi : Terrible dérapage ! Eric Zemmour : un « humoriste » souhaite la mort du polémiste et de ses fans… au Bataclan

Gaëtan Matis s’exprime après sa « blague »

Vendredi dernier, Gaëtan Matis publiait ce texte sur Facebook : « Si j’avais une machine à voyager dans le temps, je bookerais le Bataclan pour la soirée du 13 novembre 2015 afin d’y organiser une soirée rencontre entre Eric Zemmour et son public » .

Une blague de mauvais goût qui a fait réagir les internautes, ainsi qu’Eric Zemmour, qui s’interroge : « De quel côté est la violence ? » . Gaëtan Matis s’est depuis excusé mais ses propos n’ont pas été sans conséquences. En effet, le théâtre où il se produit, le Point Virgule à Paris a annulé les dates de l’humoriste du 10 et 11 octobre.

Invité sur le plateau de TPMP, l’humoriste s’est exprimé à ce sujet. « La connerie de cette blague, c’est que j’étais aux toilettes. J’avais mon téléphone, j’écris ce truc. Je pars jouer, je la fais sur scène, les gens se marrent » , a expliqué Gaëtan Matis.

L’humoriste ne regrette pas

Gaëtan Matis n’a exprimé aucun regret concernant ses propos. Face à Cyril Hanouna, l’humoriste regrette plutôt les conséquences de cette blague. « Ce que je regrette c’est que tout se soit emballé. Ce que je regrette c’est de ne plus être au Point Virgule » , a-t-il indiqué.

L’humoriste ne « peut plus dormir chez lui » , il déplore que son adresse soit sortie sur internet. Gaëtan Matis s’est également dit victime de harcèlement et de menaces de mort. « J’ai reçu des menaces de mort, de harcèlement, d’appels au suicide » , a t-il détaillé, indiquant avoir dû porter plainte.

« Je suis là en tant que papa, compagnon qui dit: ’Là ça m’a échappé; est-ce que c’est de l’humour irresponsable ? Est-ce que j’avais idée de la température du pays quand j’ai fait cette blague ?’ » , a expliqué l’humoriste. « Donc est-ce que je regrette la blague ? Elle m’a un peu échappé j’en conviens » , a conclu Gaëtan Matis.

>>> A lire aussi : TPMP : drogué et avec son casier judiciaire, le fils du chanteur Khaled défend… Eric Zemmour !