Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Vidéos

« C’est toi le cochon ! » : l’impressionnante dispute de deux députés à l’Assemblée nationale (vidéo)

Publié par Elodie GD le 29 Mai 2024 à 12:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une impressionnante dispute a éclaté entre les députés David Guiraud et Meyer Habib ce 28 mai, alors même que le premier répondait aux questions des journalistes. Cela fait suite à une action du député LFI Sébastien Delogu, ayant abouti à une suspension de séance.

La suite après cette publicité

députée - Georgie Purcell « Mes seins sont plus gros et mon haut plus court » : une députée accuse un média d’a […] « Mes seins sont plus gros et mon haut plus court » : une députée accuse un média d’avoir retouché sa photo […]

Un député brandit le drapeau palestinien : panique à l’Assemblée nationale !

Le geste du député Sébastien Delogu a fait le tour de la presse et des réseaux sociaux. Tandis que Franck Riester, ministre chargé des relations avec le Parlement, répond aux questions d’une députée LFI, Sébastien Delogu se lève, brandissant un drapeau palestinien. Une action qui a perturbé le déroulement de la séance que la présidente de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet a choisi de suspendre, après avoir dénoncé un comportement « inadmissible ».

La suite après cette publicité
Sébastien Delogu, drapeau palestinien

Aussitôt, les députés se retrouvent dans la salle des Quatre colonnes dans laquelle ils sont tenus de patienter. S’y trouvent également des journalistes qui questionnent les uns et les autres sur l’événement venu perturber la séance.

Face aux micros, David Guiraud accepte de répondre aux questions qui lui sont posées. Un jeu de questions réponses qui se déroule sans accroc, jusqu’à l’irruption du député LR Meyer Habib. Visiblement hors de lui, ce dernier prend à partie son homologue LFI.

La suite après cette publicité

Cyril Hanouna en guerre avec une députée « Je suis harcelé » : Cyril Hanouna monte au créneau et menace une députée « Je suis harcelé » : Cyril Hanouna monte au créneau et menace une députée

Les insultes fusent dans la salle des Quatre colonnes

« Comment vous leur donnez la parole ? », s’offusque-t-il face aux caméras. Une remarque qui ne passe pas auprès du principal intéressé, qui l’enjoint de se tenir à l’écart. Ce à quoi le député récalcitrant répond : « À qui tu parles ? On n’a pas élevé les cochons ensemble ! ». Hors de lui, son interlocuteur répond : « C’est toi le cochon, t’es dans la boue ! ».

La suite après cette publicité
Une dispute impressionnante éclate entre deux députés

Une remarque qui a pour effet d’énerver davantage Meyer Habib. Si les échanges sont presque inaudibles, le langage corporel des deux hommes en dit long. Les esprits s’échauffent. Face aux caméras, ils se laissent aller à l’agressivité et se lancent dans une joute verbale de plusieurs minutes. L’élu LFI évoque un « génocide », quand son homologue LR parle « d’apologie du terrorisme ».

Plus tard, au micro de CNews, Meyer Habib revient sur l’incident : « C’est une crapule antisémite, j’avais envie de lui mettre un coup de tête ». David Guiraud rétorque : « Je présente mes excuses à tous les cochons de France, je n’en ai jamais vu défendre un génocide ». Bref, impossible pour les deux hommes de trouver un terrain d’entente.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Qu’en est-il du perturbateur ?

Alors que la séance reprend, Yaël Braun-Pivet annonce qu’elle convoquera un bureau de l’Assemblée nationale « pour statuer sur le cas de M. Delogu ». L’objectif ? Trouver la possible sanction du député des Bouches-du-Rhône. En effet, le règlement prévoit des sanctions contre tout membre « qui se livre à des manifestations troublant l’ordre ou qui provoque une scène tumultueuse ».

Après concertation, le fameux bureau de l’Assemblée nationale a pris sa décision. Il demande une sanction de 15 jours d’exclusion pour le député LFI Sébastien Delogu, comme le rapporte BFMTV.

La suite après cette publicité

Emmanuel Macron sous substances : une députée se questionne Emmanuel Macron « sous substances » ? Une députée sort de ses gonds Emmanuel Macron « sous substances » ? Une députée sort de ses gonds